ICOM

Recherche avancée                    
 

Qu'est ce que l'ICOM

Organes de direction
  Conseil exécutif
  Assemblée générale
  Comité consultatif
  Groupes de travail


Comités

Adhérer à l'ICOM

Activités

Ressources












 
  NOUS CONTACTER
  PLAN DU SITE
  LISTES DE DISCUSSION
 


 

Groupes de travail sur les comités internationaux


1.0
1.1
1.2
1.3

2.0

CONTEXTE
DOMAINE DE COMPÉTENCE
SOUS LE CONTRÔLE DU
COMPOSITION
LISTE DES MEMBRES
RÉSUMÉ DES DOMAINES D'INVESTIGATION

CALENDRIER

RELATION FINALE ET RECOMMANDATIONS (septembre 2004)
(In English) (En español)

 

1.0 CONTEXTE

La création d'un groupe de travail sur l'utilisation des langues à l'ICOM a été décidée par le Conseil exécutif lors de sa 99e session à Barcelone en juillet 2001.

1.1 DOMAINE DE COMPÉTENCE

  1. étudier et établir des recommandations concrètes sur l'utilisation des langues dans les réunions de l'ICOM.
  2. évaluer l'incidence financière de l'utilisation de l'espagnol comme troisième langue " officielle " ou de " travail " de l'ICOM. L'incidence financière tiendra compte du fonctionnement global et des activités de notre Organisation.
  3. examiner la possibilité de recruter à court ou moyen terme un minimum de personnel trilingue destiné à renforcer l'équipe actuelle du Secrétariat pour des tâches précises de rédaction et de traduction des documents, mais également de communication avec les membres de l'ICOM désireux d'avoir des renseignements du Secrétariat par communication téléphonique. Estimer le coût de l'opération.
  4. réfléchir sur le bien-fondé de l'utilisation des autres langues " au sein de tous les types de réunions internationales organisées par l'ICOM de manière à assurer dans toutes les régions du globe la participation de tous aux travaux de l'Organisation ".

1.2 SOUS LE CONTRÔLE DU

Conseil exécutif, par l'intermédiaire du Comité consultatif.

1.3 COMPOSITION

Le groupe de travail sur l'utilisation des langues à l'ICOM sera composé de 9 membres, issus du Comité consultatif. Siègeront également, au plus, deux membres représentant le Conseil exécutif. Nous proposons les personnes suivantes :

  • Pascal Makambila, membre du Conseil exécutif
  • Giovanni Pinna, membre du Conseil exécutif
  • Alda Costa (ICOM-Mozambique)
  • Slim Khosrof (ICOM-Tunisie)
  • Ersi Philippopoulou (Grèce, ICAMT)
  • An Laishun (ICOM-China)
  • Hidlegard K. Vieregg (Allemagne, ICOFOM)
  • Luis Repetto (Pérou, ICOM-LAC)
  • Siam Kim Lim (ICOM-Singapour)
  • Françoise Dumont (ICOM-Belgique)
  • Gurgen Grigirian (ICOM-Russia)

Le groupe de travail nommera son propre président. Les membres doivent être conscients du fait que l'ICOM ne dispose pas de ressources spécifiques pour aider financièrement ou administrativement à l'organisation des réunions du groupe de travail et que, par conséquent, la plupart de ses travaux devront être conduits sur le mode électronique, ou conjointement à d'autres réunions de l'ICOM.

 

2.0 RÉSUMÉ DES DOMAINES D'INVESTIGATION

Le groupe de travail sur l'utilisation des langues à l'ICOM est appelé à réexaminer et à établir des recommandations sur les diverses questions identifiées dans le rapport qui a été demandé à Manus Brinkman sur l'utilisation des langues au sein de l'ICOM.

L'approche de ces questions doit être prospective et avoir pour objectif de proposer une analyse et des recommandations pratiques.

Le groupe de travail sur l'utilisation des langues a pour tâche de :

  • a) définir les termes de " langue officielle " et de " langue de travail " ;
  • b) identifier les secteurs d'activités de l'ICOM où l'usage des langues peut s'avérer rapidement utile ;
  • c) déterminer les coûts de chaque prestation en " langues officielles " et en autres langues ;
  • d) identifier et évaluer les conséquences pour le Secrétariat de l'ICOM :
    • si l'espagnol " est traité à égalité avec le français et l'anglais ",
    • si le principe de l'utilisation des langues au sein de l'ICOM est définitivement retenu..

     

Ces conséquences seront inévitablement d'ordre administratif et financier, d'où l'obligation pour le groupe de travail de faire des suggestions concrètes au Comité consultatif et au Conseil exécutif pour la recherche de sources de financement susceptibles de faciliter et de soutenir l'utilisation des langues au sein de l'ICOM ;

  • e) examiner, de concert avec les Comité nationaux et les Comités internationaux, la possibilité d'utiliser de manière rationnelle et effective les langues sans que cette nouvelle donne ne puisse entraver le fonctionnement de l'ICOM, particulièrement les Comités internationaux ;
  • f) conseiller le Comité consultatif et le Conseil exécutif pour une meilleure connaissance de la politique d'utilisation des langues ;
  • g) prodiguer des conseils sur toute autre question ou sujet faisant partie des attributions de son mandat, que le groupe de travail jugera nécessaire d'aborder.

CALENDRIER

Lors de sa première réunion, le groupe de travail doit établir son propre calendrier et le notifier au président du Comité consultatif.

Novembre 2001
Giovanni Pinna
Pascal Makambila


 
 
   
Updated: 28 June 2005