International Council of Museums
International Council of Museums
*

Advanced Search                   
 

What is ICOM

Governing Bodies

Committees

Become a member

Activities

  Resources
  UNESCO-ICOM Museum Information Centre
  ICOM Publications
1946 - to date
  Declarations and Statements
  Publications Catalogue
  Strategic Plan 2001-2007
  Bibliographies
  Archives
  Other Resources













 
  CONTACT US
  SITE MAP
  DISCUSSION LIST
 


 

Cahiers d'études / Study Series

 

Studies Series / Cahiers d'étude
4 ICOM's International Committee for Museum Security (ICMS) /
Le Comité international de l'ICOM pour la sécurité dans les musées (ICMS)

Editorial
ICMS is a Committee for all ICOM member interests

Günther Dembski
Chairperson of ICMS
Security advisor of Austrian federal museums, Vienna, Austria

Texte en français

ICMS has a purpose in common with all other ICOM committees: to save and protect our natural and cultural heritage for future generations. But when some of us try to explain to people working in museums that Security is everybody's business, some staff simply smile during the discussion, seeming to say It's okay - just let him talk! They may even become angry about the remark, replying that they are employed as scientists, or in restoration, administration, or simply in cleaning, or as guards. And only for a low salary. Security is not my work! they say. It is for those who are paid to do it, who studied it, and who are trained for it. But truthfully, Security is Everybody's Job! After reading this Study Series from ICMS, you should be convinced of this, in daily life as well as in museums and similar institutions. The most debated, dangerous problem to museums, people consider, is the loss of objects of cultural importance by theft and burglary. But the greatest risk to a museum is fire. Fire will destroy a whole museum and all its objects, completely and forever.

Over the years, some countries in the world have also been systematically stripped of their artistic and cultural heritage by gangs of robbers. This is mostly through the illegal export of cultural goods to countries where collectors have lots of money - the primary virus of cultural theft. In times of crisis, people think first about how to survive and find it more difficult to give similar importance to their cultural heritage. In times of crisis, people think first about survival and the money needed for family survival, forget- ting about cultural heritage. Not until later do most realize that their own heritage is sold and often lost forever. The culture of a poor country is sold for money to people with more money. The economically poor become the cultural poor, and the economically wealthy become the culturally wealthy.

As for ICMS history, the International Committee for Museum Security was formed by the 10th General Assembly of ICOM on 10 June 1974 in Robenhavn, Denmark. It has played a leading part in activities throughout its twenty years of meetings. Its Rules have changed to conform with the Model Rules of ICOM, currently dated 1991, declaring ICMS' original and unchanging aims:

  • to support the aims and objectives of ICOM, in particular with reference to museum security;
  • to formulate and carry out a program of activities related to museum security;
  • to provide a forum for communication, co-operation and information exchange, between museums, professional museum workers and others concerned with museum security;
  • to provide advice to ICOM on museum security and be a source of professional expertise to assist in the implementation of ICOM's program;
  • to represent the interests of museum security within ICOM;
  • to cooperate with the National Committees and Regional Organisations of ICOM and with other International Committees and Affiliated Organisations in matters related to the Committee's specific mandate and to the broader interests of ICOM.

As you can see, ICMS is an International ICOM Committee that is dedicated to life and its problems. It is an international committee of interest and importance to all ICOM members who wish to save and protect our cultural heritage: security should be everybody's business.

Editorial
L'ICMS est un comité qui concerne tous les membres de l'ICOM

Günther Dembski
Président d'ICMS
Conseiller pour la sécurité auprès des musées nationaux autrichiens, Vienne, Autriche

L'ICMS partage un but commun avec tous les autres comités de l'ICOM : la sauvegarde et la protection du patrimoine naturel et culturel pour les générations futures. Pourtant, lorsqu'un des membres d'ICMS tente d'expliquer au personnel et aux professionnels des musées que la sécurité est l'affaire de tous, certains se contentent de sourire pendant la réunion, avec l'air de dire : C'est bon, laissons le parler! Ils peuvent même se fâcher, répondant qu'ils sont déjà insuffisamment payés comme chercheurs, restaurateurs, employés, ou chargés de l'entretien ou surveillants. La sécurité ce n'est pas notre boulot! rétorquent-ils. C'est celui de ceux qui sont payés, qui ont étudié et qui sont formés pour le faire.

Mais la sécurité est véritablement l'affaire de tous! Après avoir lu ce numéro des Cahiers d'étude consacré à l'ICMS, vous devrez en être convaincus, aussi bien dans votre vie quotidienne que dans un musée ou une institution patrimoniale.

Le plus souvent, on pense que le vol est le plus grave problème auxquels sont confrontés les musées. Mais le plus grand danger pour un musée est le feu. Le feu est capable de détruire complètement et irrémédiablement un musée et l'ensemble de ses collections.

D'autre part, certains pays ont été pendant des années systématiquement dépouillés de leur patrimoine artistique et culturel par des bandes de pilleurs. L'exportation clandestine des biens culturels vers les pays où les collectionneurs ont beaucoup d'argent, constitue le virus majeur alimentant le pillage culturel.

Pendant les périodes troublées, les gens pensent avant tout à survivre, et ils accordent difficilement de l'importance à leur patrimoine. Ils se préoccupent de leur survie et de l'argent dont ils ont besoin pour faire vivre leur famille, oubliant leur patrimoine. Peu de temps après, nombreux sont ceux qui réalisent que leur patrimoine a été bradé et irrémédiablement perdu. La culture des pays pauvres est achetée par des pays plus riches. La pauvreté économique engendre la pauvreté culturelle et de la prospérité économique découle la prospérité culturelle.

Le Comité international de l'ICOM pour la sécurité dans les musées a été créé lors de la 10e Conférence générale de l'ICOM le 10 juin 1974 à Copenhague, Danemark. L'ICMS joue un rôle actif à travers les réunions qu'il anime depuis vingt ans. Son statut initial s'est modifié en 1991 afin de s'adapter aux modèles de règlements de l'ICOM. L'ICMS a pour but de:

  • soutenir les objectifs définis par l'ICOM, en particulier dans le domaine de la sécurité dans les musées;
  • définir et développer un programme d'activités relatif à la sécurité dans les musées;
  • être un forum de communication, de coopération et d'échanges d'informations entre les professionnels des musées et tous ceux qui sont concernés par la sécurité dans les musées;
  • fournir des conseils à l'ICOM sur la sécurité dans les musées et d'être une source d'expertise professionnelle favorisant l'accomplissement des objectifs de l'ICOM;
  • représenter les intérêts des musées membres de l'ICOM, en matière de sécurité;
  • collaborer avec les Comités nationaux et les Organisations régionales de l'ICOM ainsi qu'avec les Comités et Organisations affiliées.

Comme vous pouvez le voir, l'ICMS est un Comité international consacré à la vie et à ses problèmes. C'est un comité qui doit concerner tous les membres de l'ICOM, afin de protéger notre patrimoine: la sécurité doit être l'affaire de tous.

© ICOM/ICMS 1997


 

 



 
 
   
Updated: 20 June 2005