International Council of Museums
ICOM
In English

Recherche avancée                    
 

Qu'est-ce que l'ICOM

Organes de direction

Comités

Adhérer à l'ICOM

  Activités
  Calendrier
  Journée internationale des musées
  Conférences générales
  Trafic illicite des biens culturels
  Création-renforcement des compétences
  Implication des communautés
  Tourisme culturel
  Patrimoine immatériel
  Gestion des risques

Ressources












 
  NOUS CONTACTER
  PLAN DU SITE
  LISTES DE DISCUSSION
 


 

Spoliation des biens culturels juifs

Afin d'aider les musées à mettre en ouvre la résolution adoptée par l'Assemblée générale de l'ICOM à Barcelone le 6 juillet 2001, le centre d'information UNESCO-ICOM a rassemblé différentes ressources sur la question de la spoliation des biens culturels juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les informations présentées ici citent notamment les directives nationales et internationales établies pour les musées concernant l'identification et la restitution des biens juifs spoliés. Ont été également listées les bases de données d'objets disparus ou spoliés, ainsi que quelques exemples d'actions menées à titre individuel par des musées pour permettre d'établir la provenance de certaines pièces de leurs collections.

Il existe énormément d'informations sur ce sujet, le dossier présenté ici ne prétend pas être exhaustif. Pour les compléter, le centre serait heureux de recevoir tout autre renseignement ou documentation ayant trait en particulier à la politique menée par les musées sur ce thème.


Résolution de l'ICOM
Directives et législation
Bases de données sur le pillage d'ouvres d'art ayant appartenu à des Juifs
Programmes de recherche mis en place par des musées

Sources d'information complémentaire et autres contacts
Conférences internationales
Autres liens
Bibliographie

Résolution N° 8
Consciente que le régime nazi, au pouvoir de 1933 à 1945, a orchestré et facilité, pendant la mise en ouvre de l'Holocauste, l'appropriation illégale d'ouvres d'art et d'autres biens culturels en utilisant des moyens tels que le vol, la confiscation, le transfert forcé et le pillage,
Reconnaissant que, malgré les efforts, après la Seconde Guerre mondiale, pour restituer les biens illégalement appropriés, de nombreux objets n'ont jamais été restitués à leurs propriétaires d'origine ni à leur héritiers légaux,
Concernée par le fait que de tels objets aient pu par la suite tomber sous la juridiction des musées,
Rappelant les Recommandations de l'ICOM concernant la restitution des ouvres d'art volés appartenant à des Juifs, adoptées par le Conseil exécutif en décembre 1998,
Constatant que les professionnels de musée ainsi que d'autres individus et organismes se sont réunis afin de formuler des principes internationaux permettant d'aborder le problème des biens illégalement appropriés, tels que les principes contenus dans la Washington Conference Principles on Nazi-Confiscated Art, de décembre 1998, la Vilnius Forum Declaration, d'octobre 2000, et les Guidelines Concerning the Unlawful Appropriation of Objects during the Nazi Era, de l'Association américaine des musées, avril 2001,

La 20e Assemblée générale, réunie à Barcelone, Espagne, le 6 juillet 2001,

Incite tous les musées à agir auprès de leur gouvernement pour assurer la mise en ouvre des recommandations contenues dans de tels documents, qui formulent des principes internationaux permettant d'aborder le problème des objets illégalement appropriés.


Directives et législations

Dès la fin de la guerre, en Europe, les pays ont édicté des lois concernant la restitution des ouvres d'art à leurs propriétaires d'origine. Malgré l'existence de ces lois, de nombreuses ouvres d'art n'ont pas été réclamées et ont été déposées dans des collections nationales. À la fin des années 90, à la suite de plusieurs conférences internationales organisées sur le thème de l'art confisqué par les Nazis, le problème a de nouveau été à l'ordre du jour et des demandes de restitution ont été formulées, notamment auprès de musées. C'est pourquoi en 1999, le Conseil de l'Europe a adopté une résolution et certains pays ont voté de nouvelles lois ou établi des directives pour les musées concernant l'identification et la restitution d'ouvres d'art volées durant la Seconde Guerre mondiale.

Conférence de Washington
Washington Conference Principles on Nazi-Confiscated Art, released in connection with the Washington Conference on Holocaust-Era Assets, Washington, D.C., December 3, 1998.
http://www.state.gov/www/regions/eur/981203_heac_art_princ.html

Conseil de l'Europe
Résolution 1205 (1999)1. Biens culturels des Juifs spoliés / Assemblée parlementaire. (Extrait de la Gazette officielle du Conseil de l'Europe, novembre 1999).
Texte adopté le 4 novembre 1999 par la Commission permanente, agissant au nom de l'Assemblée.
http://assembly.coe.int/Main.asp?link=http://assembly.coe.int/Documents/AdoptedText/TA99/ERES1205.HTM

Allemagne
Statement by the Federal Government, the Länder (Federal States) and the national associations of local authorities on the tracing and return of Nazi-confiscated art, especially Jewish property of 14 December 1999.
http://www.lostart.de/faq.php3?lang=english

Autriche
Federal law of 4 December 1998 concerning the return of works of art from Austrian federal museums and collections. In: "Federal Law Gazette" 1998/I/181.
http://www.nationalfonds.org/aef/english/aufgAnhangA.htm

États-Unis d'Amérique
Guidelines Concerning the Unlawful Appropriation of Objects During the Nazi Era. American Association of Museums. Washington, DC : AAM, 1999. 5 p. (directives approuvées par l'AAM et AAM/ICOM en novembre 1999)
http://www.aam-us.org/museumresources/ethics/nazi_guidelines.cfm
Association of Art Museum Directors. Taskforce on the Spoliation of Art During the Nazi/World War II Era (1933-45): Statement of Principles and Guidelines.
http://www.aamd.org/papers/guideln.php

France
Recommandations de la mission Mattéoli concernant la restitution des ouvres d'art spoliées
.
http://www.civs.gouv.fr/fr/commission/commission01.htm

Pays-Bas
Le comité consultatif des Pays-Bas pour l'évaluation des demandes de restitution de biens culturels et la Seconde Guerre mondiale, connu comme Comité des restitutions, a été institué par décret du secrétariat d'État du ministère de l'Éducation, de la Culture et de la Science (OCenW) le 16 novembre 2001 pour une période de trois ans. Par ce décret, le comité des restitutions a reçu la tâche de conseiller le secrétaire général du ministère (OCenW) sur les demandes individuelles de restitution de biens culturels dont le propriétaire a perdu involontairement la possession en raison des circonstances liées au régime nazi.
http://www.restitutiecommissie.nl
Les rapports d'activité 2002 et 2003 sont disponibles à la page :
http://www.restitutiecommissie.nl/index2.php?bjct_id=51&lngg_id=2

République tchèque
Law No. 212/2000. Act of 23 June 2000 to mitigate certain property-related injustices caused by the Holocaust and to amend Act No. 243/1992, to regulate certain issues relating to Act No. 229/1991 regarding the ownership of land and other agricultural property as amended by Act No. 92/199.

Royaume-Uni
Spoliation of Works of Art During the Holocaust and World War II Period. Progress report on UK Museums' Provenance Research for the Period 1933-1945: Statement of Principles and Proposed Actions : En juin 1998, la Conférence des directeurs des musées nationaux (NMDC) a créé un groupe de travail pour examiner les problèmes touchant à la spoliation des ouvres d'art pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a aussi établi une déclaration de principes et a proposé des actions pour les institutions membres. La déclaration a été adoptée par la NMDC en novembre 1998 et présentée à la Conférence de Washington.
http://www.nationalmuseums.org.uk/spoliation_statement.html

Russie (Fédération de)
Russian Federal Law on Cultural Valuables Displaced to the U.S.S.R. as a Result of World War II and Located in the Territory of the Russian Federation. Federal Law N 64-FZ of April 15, 1998.
http://docproj.loyola.edu/rlaw/r2.html

 

Bases de données sur le pillage d'ouvres d'art ayant appartenu à des Juifs

The Art Loss Register est une base de données privée sur les objets d'art et antiquités volés. Elle inclut des ouvres d'art pillées pendant la Seconde Guerre mondiale qui sont identifiées séparément. The Art Loss Register "s'est engagé à travailler avec la Commission for Art Recovery du Congrès juif mondial et le New York State Banking Department Holocaust Claims Processing Office afin d'élaborer une base de données aussi complète que possible sur les objets d'art perdus durant la Seconde Guerre mondiale". Les requérants peuvent enregistrer un vol survenu pendant la guerre gratuitement. En revanche, la recherche dans la base de données est payante.
Email artloss@artloss.com - http://www.artloss.com

The Museum Provenance List rassemble des musées qui ont dressé une liste d'ouvres d'art actuellement dans leurs collections dont la provenance est incertaine ou douteuse (entre 1933 et 1945). Ce site Web tente de répertorier les ouvres afin d'éviter aux requérants de multiples recherches sur des sites différents. L'abonnement est nécessaire.
Email info@provenancelist.com - http://www.clemusart.com/provenance/index.html

The Holocaust Art Restitution Project (HARP) a été créé sous les auspices du Klutznick National Jewish Museum et son siège se trouve au musée de Washington. Son but est de répertorier les pertes de biens culturels survenues durant la Shoah et de créer une base de données sur l'Internet, mais ce projet n'a pas encore été réalisé.
http://www.lostart.org

Allemagne.
Lost Art Internet Database. Il s'agit d'un projet commun du Gouvernement fédéral allemand et des États fédéraux. Cette base de données a été créée par le Bureau de coordination pour la restitution des biens pillés (Coordination Office for Lost Cultural Assets) avec l'aide de l'Institute for Technical and Business Information Systems et de l'université Otto-von-Güricke, située à Magdebourg. Elle sert à enregistrer les biens culturels perdus et à répertorier ces pertes sous forme de rapports de recherche. Il y a différents niveaux de recherche. L'accent est mis sur l'institution qui rend compte de la disparition de l'ouvre. Les institutions concernées sont les archives, les bibliothèques et les musées. Le nom de l'institution, du département et de l'État fédéral (land) sont communiqués en premier.
http://www.lostart.de

Looted Art - First Internet Research Catalogue (Saxony-Anhalt). Ce catalogue dresse la liste des pertes dans les musées, les archives et les bibliothèques. En cliquant sur la rubrique consacrée aux musées, on obtient une liste des objets pillés dans les musées de la région de la Saxe-Anhalt.
http://www.beutekunst.de/service.html

États-Unis d'Amérique. Nazi Era Provenance. L'Association américaine des musées répertorie les sites Web des musées qui, conformément aux directives de l'AAM, rendent public le catalogue des ouvres d'art dans leurs collections dont la provenance pour la période 1933-1945 est problématique.
http://www.aam-us.org/museumresources/prov/index.cfm

France.
Musées Nationaux Récupération (MNR). La Direction des musées de France a mis en place cette base de données comprenant les 2000 ouvres d'art classées MNR qui sont depuis 1949 en dépôt dans des musées nationaux, des musées de province et au Mobilier national. Le catalogue de ces ouvres a été mis en ligne en novembre 1996, sous la forme de fiches d'identité accompagnées d'images.
http://www.culture.gouv.fr/documentation/mnr/pres.htm

Collection Schloss. Ouvres spoliées non restituées 1943-1998. Le Ministère des Affaires étrangères a publié sur son site Web le catalogue d'ouvres d'art néerlandaises et flamandes de la collection d'Adolphe Schloss volées pendant la Seconde Guerre mondiale. Adolphe Schloss était un collectionneur d'ouvres d'art célèbre dans le monde entier. La collection Schloss était une des grandes collections d'art hollandais constituées en France au XIXe siècle. Le catalogue en ligne ne recense que les ouvres d'art qui n'ont pas été restituées au 1er juillet 1997. Il est possible d'effectuer la recherche sur la collection entière ou par le nom des peintres.
http://www.france.diplomatie.fr/archives/dossiers/schloss/

Hongrie. Suite à la décision du Comité hongrois pour la restitution, une base de données sur les pertes de la Seconde Guerre mondiale a été créée en 1992 à la Galerie nationale hongroise de Budapest. Cette base de données vise aussi bien à décrire des ouvres d'art perdues entre 1938 et 1945 que des ouvres d'art pillées et sorties de Hongrie entre 1945 et 1949. Le nombre d'ouvres d'art perdues a été estimé à environ 3 millions, parmi lesquelles 170 000 ont déjà été saisies dans la base de données. Les données sont enregistrées sur un CD-ROM.
Contact : Laszlo Mrávol, Historien d'art, Magyar Nemzeti Galéria - Budavári Palota, P.O. Box 31, 1250 Budapest, Hongrie.
Tél. (36 1) 375 7533. Fax (36 1) 375 8898.

Italie. Le opere sottratte all'Italia durante il periodo bellico, 1940-1945. En octobre 1995, le gouvernement italien a supervisé la publication d'un catalogue intitulé L'Opera da Ritrovare - Repertorio del patrimonio artistico italiano disperso all'epoca della Seconda Guerra Mondiale, disponible en italien, anglais et allemand. Ce catalogue répertorie plus de 2500 objets et a été mis sur le site Web de la Commission internationale pour les ouvres d'art. Il se divise en deux parties : Opere da ritrovare / Opere ritrovate.
http://www.esteri.it/polestera/dgrc/opereperse/

Pologne. Wartime Losses: Polish Paintings. La version du catalogue sur Internet a été rendue possible grâce à la générosité du Congrès américano-polonais. Il s'agit du premier numéro d'une série de catalogues. Il comprend 440 peintures à l'huile, pastels et aquarelles datant du XVIIe au XXe siècle. Il fournit un index des peintres et des propriétaires.
http://www.polamcon.org/lostart/index.html

République tchèque. Restitution-Art, database of Works of Art from the Property of Victims of the Holocaust. Créée par le Ministère tchèque de la Culture et le Musée morave, la base de données ne fournit pas de photographies des ouvres d'art. Il est possible d'effectuer une recherche en donnant le titre de l'ouvre, le nom de l'artiste, le nom du propriétaire actuel qui, dans certain cas, peut être le nom du musée qui détient l'ouvre.
http://www.claimscon.org/index.asp?url=czech

Royaume-Uni. The Central Registry of Information on Looted Cultural Property 1933-1945 est un site web qui contient toute l'information disponible à un niveau international, sur les biens culturels pillés entre 1933 et 1945. Le site web inclut une base de données internationale des objets pillés et des objets faisant l'objet de recherche. Classées par pays, d'autres informations sont aussi disponibles. (rapports gouvernamentaux, ressources utiles à la recherche, etc.)
http://www.lootedart.com

Royaume-Uni. UK Museums' Provenance Research. Il fournit une liste d'ouvres dans les musées nationaux et non nationaux dont la provenance est problématique.
http://www.nationalmuseums.org.uk/spoliation.html

 

Programmes de recherche mis en place par des musées

Les musées suivants ont mis en place des programmes de recherche sur la provenance des ouvres d'art d'origine douteuse qui figurent dans leurs collections.

Gemäldegalerie Berlin (Allemagne)
La Gemäldegalerie a publié le catalogue complet de ses collections réunifiées, un catalogue des ouvres perdues pendant la guerre (Dokumentation der Verluste, 1995) et un catalogue de tableaux "propriétés d'étrangers" qui n'avaient jamais été inventoriés (Dokumentation des Fremdbesitzes, Verzeichnis in der Galerie eingelargerten Bilder unbekannter Herkunft, 1999). Ces catalogues ne peuvent être consultés sur Internet.
Contact : Gemäldegalerie, Staatliche Museen zu Berlin, Preussischer Kulturbesitz, Kulturforum im Tiergarten, 10785 Berlin, Allemagne.
Tél. (49 30) 2662 101. Fax (49 30) 2662 103.
Email gg@smb.spk-berlin.de

The National Gallery of Victoria (Australie)
Une partie de sa collection fait l'objet d'une présentation en ligne. Le musée a consacré une page Web à son programme de recherche, mais il n'y a pas de rubrique spéciale pour les ouvres d'art à l'origine incertaine dans le catalogue de la collection mis en ligne.
http://www.ngv.vic.gov.au/provenance/wart.html

Landesmuseum Joanneum (Autriche)
Le musée fournit des informations sur la politique du musée concernant la restitution d'ouvres ayant appartenu à des Juifs.
http://www.museum-joanneum.steiermark.at/cms/ziel/2995439/DE/

Musées américains
Conformément aux directives de l'AAM et à la déclaration de principes et aux directives de l'AAMD, dix musées américains rendent publique l'information sur des objets de leurs collections dont l'origine est douteuse pour les années 1933-1945 et en présentent la liste. Ces musées sont : The Art Institute of Chicago, Cleveland Museum of Art, Harvard University Art Museums, J. Paul Getty Museum, Los Angeles County Museum of Art, Metropolitan Museum of Art, MoMA, Boston Museum of Fine Arts, National Gallery of Art, Seattle Art Museum.
http://www.aam-us.org/nazieraprov.htm

 

Sources d'information complémentaire et autres contacts

Les institutions suivantes se consacrent à la spoliation des biens culturels pendant la Seconde Guerre mondiale et peuvent fournir des renseignements ou des services complémentaires.

Commission for Looted Art in Europe (ECLA)
Catherine House, 76 Gloucester Place,
London, England W1U 6HJ, United Kingdom.
Tel. (44 20) 7487 3401. Fax (44 20) 7487 4211.
Email annewebber@lootedartcommission.com
http://www.lootedartcommission.com
ECLA est une organisation d'experts qui aident les ayants droit à localiser les ouvres d'art et engagent des poursuites en leur nom.

Allemagne
Beauftragter der Bundesregierung für Angelegenheiten der Kultur und der Medien Referat K 13, Rückführung von Kulturgut
Graurheindorfer Strasse 198, D-53117 Bonn.
Tel. (49 1888) 681-0. Fax (49 1888) 681-3821.
Email Poststelle@bkm.bmi.bund.de

Koordinierungsstelle für Kulturgutverluste Eine Einrichtung des Bundes und der Länder beim Kultusministerium des Landes Sachsen-Anhalt
Turmschanzenstr. 32 D– 39114 Magdeburg
Tel. (49) (0)391 567 3891 Fax (49) (0)391 567 3899
Email lostart@mk.sachsen-anhalt.de
http://www.lostart.de

Autriche
Bundesdenkmalamt - Abteilung für Museen und Bibliotheken, Sicherheit
Hofburg, Säulenstiege, A-1010 Wien.
Tel. (43 1) 53415-273, 53415-217. Fax (43 1) 53415-252.
http://www.bda.at

Österreichische Historikerkommission
Nottendorfer Gasse 2, A-1030 Wien.
Tel. (43 1) 79540 180. Fax (43 1) 79540 186.
Email hiskom@oesta.gv.at
http://www.historikerkommission.gv.at (information également disponible en anglais)

Belgique
Commission d'étude sur le sort des biens des membres de la communauté juive de Belgique spoliés ou délaissés pendant la guerre 1940-1945.
Boulevard Bischoffsheim, 38, 1000 Brussels.
Tél. (32 2) 214 0910. Fax (32 2) 214 0911.

Etats Unis d'Amérique
Association of Art Museum Directors
41 East 65th Street New York, NY, 10021
Tel. (1 212) 249 4423. Fax (1 212) 535 5039.
Email aamd@amn.org
http://www.aamd.org/

United States Holocaust Memorial Museum
100 Raoul Wallenberg Place, SW, Washington, DC 20024-2150.
Tel. (1 202) 479 9732. Fax (1 202) 488 2693.
Email wfisher@ushmm.org
http://www.ushmm.org/assets/

Holocaust Claims Processing Office of the New York State Banking Department
One State Street New York, NY 10004-1417.
Tel. (1 212) 709 5583. Fax (1 212) 709 5592. (800) 695-3318 (U.S. toll-free)
Email claimsques@banking.state.ny.us
http://www.claims.state.ny.us

The Project for the Documentation of Wartime Cultural Losses (Cultural Property Research Foundation)
La CRPF est une organisation à but non lucratif dont le siège est situé à New York. Elle a été créée "pour rassembler et fournir toute information sur des ouvres d'art, des archives et tout autre bien culturel ayant été déplacés en raison de la guerre. L'organisation se préoccupe surtout de biens disparus pendant la période de la Seconde Guerre mondiale, toutefois des cas relevant d'autres conflits peuvent être pris en considération".
http://docproj.loyola.edu/

Commission for Art Recovery. World Jewish Congress
767 Fifth Avenue, Suite 4600, New York, NY 10153.
Email car@rslmgmt.com
http://www.comartrecovery.org/

State Department Information. Holocaust issues
http://www.state.gov/

US National Archives and Records Administration
Holocaust-Era Assets: Records and Research at the NARA
http://www.nara.gov/research/assets/index.html

France
Commission pour l'indemnisation des victimes de spoliation intervenues du fait des législations antisémites en vigueur pendant l'Occupation (CIVS)
1, rue de la Manutention, 75116 Paris.
Tel. (33 1) 5652 8500. Fax (33 1) 5652 8773.
Email webmestre@civs.gouv.fr
http://www.civs.gouv.fr

La commission Mattéoli (en anglais)
http://www.civs.gouv.fr/fr/commission/commission01.htm

Hongrie
Cultural Heritage Directorate
Hungarian Art Restitution Project
1053 Budapest, Magyar u. 40, 1461 Budapest Pf. 211.
Tel. 266 0027. Fax 327 7702.

Israël
Yad Vashem, The Holocaust Martyrs' and Heroes Remembrance Authority
P.O.B. 3477, Jerusalem 91034.
Tel. 02 644 3400. Fax 02 644 3443.
http://www.yadvashem.org.il

Italie
Commissione Interministeriale per le Opere d'Arte
Via degli Astalli 3/A, 00186 Roma.
Tel. (39 06) 679 2871. Fax (39 06) 679 2880.
Email comin.res@esteri.it

Lituanie
International Commission for the Evaluation of the Crimes of the Nazi and Soviet Occupation Regimes
Gedemino ave. 11, Vilnius 2039.
Tel. (370 2) 66 38 04. Fax (370 2) 66 38 05.
Email komisija@lrvk.lt

Pays-Bas
Inspectie Cultuurbezit / Cultural Heritage Inspectorate
Prinsessegracht 31, 2514 AP Den Haag.
Tel. (31 70) 302 8120. Fax (31 70) 365 1914.
Email insp@cultinsp.minocw.nl

Nederlands Kunstbezit collection
Origins Unknown
Prins Willem Alexanderhof 20
NL-2595 DE Den Haag
Tel. (31 70) 3028120 Fax (31 70) 3651914
Email herkomstgezocht@cultuurbezit.nl

http://www.originsunknown.org/
http://www.herkomstgezocht.nl/

Royaume-Uni
Spoliation Advisory Panel c/o Department for Culture, Media and Sport
204 Cockspur Street, London, England SW1Y 5DH.
Tel. (44 20) 7211 6200.
http://www.culture.gov.uk

Central Registry of Information on Looted Cultural Property 1933-1945
76 Gloucester Place London, England W1U 6HJ.
Tel. (44 20) 7487 3401. Fax: +44 (0)20 7487 4211.
Email info@lootedart.com

Suisse
Commission indépendante d'Experts - Suisse - Seconde Guerre mondiale
Esther Tisa, Postfach 259, CH-3000 Bern 6.
Tel. 31 325 1195. Fax 31 325 1238
Email Esther.Tisa@uek.admin.ch

Office fédéral de la culture, Bureau de l'art spolié
Hallwylstrasse 15, CH-3003 Bern.
Tel. (41 31) 322 0325. Fax (41 31) 322 9273.
Email andrea.rascher@bak.admin.ch
http://www.kultur-schweiz.admin.ch

 

Conférences internationales

Conférence juive pour les demandes d'indemnisations matérielles contre l'Allemagne (1951)
Parmi les principales missions de la Conférence figure celle de retrouver les biens culturels juifs n'ayant pas fait l'objet de réclamations.
http://www.claimscon.org

International Scientific Conference on Restitution of Cultural Values: the Problems of Return and Joint Use (Legal, Scientific and Moral Aspects), Minsk, Belarus, (19-20 June 1997).
Cette conférence a réuni des délégués de sept pays (Bélarus, Allemagne, Royaume-Uni, Pologne, Russie, Ukraine et République tchèque). Elle examinait principalement la question de la Russie et des pays de la Communauté d'États indépendants (CEI). Une déclaration finale a été rédigée appelant notamment les pays de la CEI à renforcer leur législation et à créer les institutions nécessaires pour traiter de cette question.

Conférence de Washington sur les avoirs juifs (30 novembre-3 décembre 1998)
Conférence internationale sur les avoirs juifs spoliés pendant la Seconde Guerre mondiale. Onze principes ont été adoptés. Les actes de cette conférence sont consultables sur l'Internet :
http://www.state.gov/www/regions/eur/981203_heac_art_princ.html
On peut aussi les commander auprès de : U.S. Government Printing Office (Prix : US$ 61.00).
Tel. (1 202) 512 1800. Fax (1 202) 512 2250)/

Forum international sur les biens culturels juifs spoliés pendant la Shoah, Vilnius (3-5 octobre 2000)
Les actes peuvent être consultés sur Internet :
http://www.lootedartcommission.com/lootedart_vilniusforumdeclaration.htm
Contact: International Commission for the Evaluation of the Crimes of the Nazi and Soviet Occupation Regimes in Lithuania
Gedemino ave. 11, Vilnius 2039, Lithuania.
Tel. (370 2) 66 38 04. Fax (370 2) 66 38 05.
Email komisija@lrvk.lt

 

Autres liens

The Museum Security Network Mailing List a créé une page consacrée à la Seconde Guerre mondiale et au problème de l'art pillé au cours de cette période.
http://www.museum-security.org/ww2/

The Getty Research Library détient des documents relatifs à la spoliation des ouvres d'art pendant la Seconde Guerre mondiale. La bibliothèque a mis en ligne sur le Web ses ressources sur le sujet.
http://www.getty.edu/research/conducting_research/provenance_index/holocaust.html

The Art Institute of Chicago's Ryerson Library a compilé une bibliographie et une liste des sites Web sur des ouvres d'art perdues en Europe pendant la guerre, recherchées et retrouvées.
http://www.artic.edu/aic/libraries/provenance.html

La bibliothèque de l'Université de Chicago propose une bibliographie intitulée : Law-Related Resources on Nazi Gold and Other Holocaust Assets, Swiss Banks during World War II, and Dormant Accounts.
http://www.lib.uchicago.edu/~llou/nazigold.html

The Nazi-Era Provenance Internet Portal Project (États-Unis)
http://www.nepip.org/

Une version abrégée a été publié dans: Les Nouvelles de l'ICOM, vol. 54, n° 4, 2001. © ICOM

 

 
 
   
Updated: 10 May 2007