ICOM

Recherche avancée                    
 

Qu'est ce que l'ICOM

Organes de direction

Comités

Adhérer à l'ICOM

  Activités
  Calendrier
  Journée Internationale des Musées
  Conférences générales
  Trafic illicite des biens culturels
  Création-renforcement des compétences
  Implication des communautés
  Tourisme culturel
  Patrimoine immatériel
  Gestion des risques

Ressources












 
  NOUS CONTACTER
  PLAN DU SITE
  LISTES DE DISCUSSION
 


 

Patrimoine immatériel

Atelier sur les musées et le patrimoine immatériel - Approches adoptées en Asie-Pacifique

7e Assemblée régionale de l'Organisation Asie-Pacifique du Conseil international des musées (ICOM)
Shanghaï (Chine), 20-25 octobre 2002


L'engagement des membres de l'ICOM en faveur de la protection du patrimoine immatériel vulnérable est tel que, pour l'Assemblée générale de l'ICOM de 2004, à Séoul, le thème choisi est précisément "Musées et patrimoine immatériel". Toutefois, il a semblé que le dialogue professionnel devait s'ancrer dans un contexte régional, en l'espèce celui de l'Asie-Pacifique. Démarche d'autant plus importante face à la mondialisation, qui fait peser la plus grave menace sur la continuité du patrimoine immatériel dans certaines situations culturelles. C'est la préoccupation qui a conduit l'Organisation régionale Asie-Pacifique de l'ICOM à choisir, en guise d'activité préparatoire, un atelier spécialisé sur le thème "Musées, patrimoine immatériel et mondialisation", dont les résultats seront présentés lors de l'Assemblée générale de l'ICOM de 2004.

L'atelier a été organisé dans le cadre de l'Assemblée régionale Asie-Pacifique de l'ICOM, qui s'est tenue du 20 au 25 octobre 2002 à Shanghaï (Chine). Il a défini le patrimoine immatériel comme la somme des expressions, des valeurs, des traditions, des langues, de l'histoire orale, des modes de vie traditionnels, de la créativité, des facultés d'adaptation et des caractères distinctifs d'un peuple. Dans certaines situations culturelles, ces ressources peuvent se concentrer en un lieu, une collection ou une collectivité humaine. L'atelier a envisagé le patrimoine immatériel et matériel d'un point de vue global et considéré les musées comme véhicules essentiels pour la conservation, la documentation et la sauvegarde de ces ressources.

Participation à l'atelier :
Pour la préparation, le déroulement et le suivi de cet atelier, l'ICOM et l'ASPAC (Organisation Asie-Pacifique de l'ICOM) ont collaboré étroitement avec ICOM-Chine. Les participants étaient pour l'essentiel des membres de l'ICOM et des professionnels de la région Asie-Pacifique, des représentants de l'Unesco et des décideurs nationaux concernés par le patrimoine immatériel. L'objectif était d'obtenir la participation d'au moins deux représentants de chacun des pays de la région Asie-Pacifique. En outre, l'ICOM a soutenu financièrement la présence de quelques participants de pays en développement d'Asie-Pacifique auteurs de communications et interventions sur des questions spécialisées.

Objectif :
À l'issue de l'atelier, les participants ont défini des recommandations concernant les futures actions à mener aux niveaux national et régional pour la protection du patrimoine immatériel dans la région Asie-Pacifique :

  1. Reconnaître la diversité culturelle des perceptions du patrimoine immatériel ;
  2. Déterminer les différents cadres nationaux de protection du patrimoine immatériel ;
  3. Établir un plan d'action pour le dialogue et la participation au niveau des régions ;
  4. Concevoir des approches intégrées de la gestion du patrimoine matériel et immatériel dans les musées et institutions du patrimoine.
Résultats :
On peut attendre de l'atelier les résultats ci-après :
  • Publication d'un modèle régional pour l'action à mener sur Internet, qui pourrait être traduit en plusieurs langues par les différents comités nationaux de l'ICOM
  • Publication des actes de l'atelier en anglais et en chinois
  • Amélioration de la coopération régionale
  • Définition d'activités préparatoires et du cadre conceptuel d'ICOM 2004
  • Création et renforcement des compétences des participants en matière de protection du patrimoine culturel immatériel
  • Contribution à la Convention internationale sur la protection du patrimoine immatériel de l'humanité, suggérée par l'UNESCO

Prolongements :
Les participants ont rédigé une Charte pour la protection du patrimoine immatériel (charte de Shanghaï) qui affirme l'importance de la créativité, des facultés d'adaptation et du caractère particulier des peuples, des lieux et des communautés en tant que cadre de référence dans lequel les expressions, les valeurs, les traditions, les langues, l'histoire orale, les modes de vie traditionnels, etc., sont reconnus et promus dans toutes les pratiques muséales et du patrimoine, et ont recommandé aux musées diverses actions visant à établir des partenariats constructifs pour la sauvegarde du patrimoine de l'humanité.
La 7e Assemblée générale d'ICOM-ASPAC a signé un appel à la solidarité avec le Musée national d'Afghanistan. (en anglais)

Suivi :
Les actes de l'atelier sur les Musées et le patrimoine immatériel - Approches adoptées en Asie-Pacifique seront publiés prochainement.

 

 


 

 
 
   
Updated: 28 June 2005