ICOM

Recherche avancée                    
 

Qu'est ce que l'ICOM

Organes de direction

Comités

Adhérer à l'ICOM

Activités

  Ressources
  Centre d'information UNESCO-ICOM
  Publications de l'ICOM
1946 - aujourd'hui
  Declarations et rapports
  Catalogue des publications
  Plan stratégique 2001-2007
  Bibliographies
  Archives
  Autres ressources d'informations













 
  NOUS CONTACTER
  PLAN DU SITE
  LISTES DE DISCUSSION
 


 

Les services de réseau de l'ICOM


Ce texte s'adresse aux représentants des comités et des organes affiliés de l'ICOM qui ont sollicité une aide pour mettre en place des services Internet. Si les informations ci-dessous vous semblent inadéquates, n'hésitez pas à faire part de vos suggestions pour nous permettre d'améliorer le contenu des versions ultérieures.

Internet : serveur et services d'inscription de l'ICOM

L'ICOM possède un serveur Internet destiné actuellement à trois objectifs :

  1. fournir sur réseau un référentiel des principaux documents de l'ICOM afin d'en automatiser la localisation et la récupération. Leur accès est assuré via e-mail et le Web.

  2. mettre à la disposition du Secrétariat de l'ICOM des services de messagerie électronique.

  3. les pages musées de la Virtual Library qui sont hébergées par l'ICOM (décrites plus bas dans ce document)

 Services de réseau pour les comités

L'ICOM encourage ses Comités nationaux et internationaux à mettre en place les mêmes services, mais ne dispose pas des ressources techniques ni administratives nécessaires pour leur fournir une plate-forme sur son serveur.

Les services informatique de grands musées ou d'universités sont souvent très favorables à offrir gratuitement ces types de services. Il sera donc utile dans un premier temps de voir si un membre de votre comité a des contacts avec une telle organisation. Vous pouvez également utiliser la liste de distribution ICOM-L (décrite plus bas) pour établir de tels contacts.

Les fournisseurs de services et d'accès Internet offrent également l'hébergement de sites web à bas prix. Il n'est malheureusement pas possible de donner des conseils pour le choix d'un fournisseur d'accès Internet. En effet, les pratiques commerciales et la législation en vigueur varient tellement d'un pays à l'autre que l'ICOM ne peut centraliser ces informations. En la matière, le mieux est de consulter la presse spécialisée et de se renseigner auprès des revendeurs informatiques et des adeptes d'Internet. Voici néanmoins quelques critères essentiels à retenir :

  • accès facile à la documentation du comité pour pouvoir la modifier quand nécessaire,

  • possibilité d'inscrire des services sous une désignation de domaine choisie par le comité et sous son contrôle (même s'il faut changer de fournisseur d'accès),

  • modem au débit approprié et capacité du réseau suffisante sur le site du fournisseur d'accès.

En revanche, l'ICOM offre des possibilités d'inscription de domaine pour les comités. Ainsi, tout comité désireux de lancer un sous-domaine dans le cadre de ICOM.MUSEUM peut en recevoir un. Exemples de comités recourant à ce service :

- le Comité national suédois qui gère le site SWEDEN.ICOM.MUSEUM

- le Comité international CIDOC qui gère le site CIDOC.ICOM.MUSEUM.

La capacité à faire fonctionner un sous-domaine dépend de l'offre du fournisseur d'accès Internet choisi par le comité. Si un comité n'est pas en mesure d'accéder à des services d'hébergement locaux permettant de gérer un sous-domaine ICOM, l'URL affectée à n'importe quel site Web peut recevoir un alias sous la forme http://committee.icom.museum. A noter qu'il est possible d'enregistrer un site hôte dans plusieurs domaines et qu'une URL peut comporter un nombre illimité de désignations d'alias. L'inscription sous l'en-tête de l'ICOM n'interfère en aucune manière avec la gestion d'une ressource de comité enregistrée sous une autre désignation.

De la même façon, les responsables de comités qui possèdent une adresse e-mail et qui peut être difficile à déterminer peuvent enregistrer des adresses d'alias sous la forme CHAIR@COMMITTEE.ICOM.MUSEUM, TREASURER@COMMITTEE.ICOM.MUSEUM, etc.

Cette possibilité peut également servir à assurer la distribution du courrier électronique aux responsables sans que l'expéditeur ait à connaître l'identité personnelle du destinataire concerné. Cette solution peut s'avérer particulièrement utile pour maintenir la continuité après l'élection d'un nouveau bureau. La prestation d'alias d'e-mail ne dépend pas des services du fournisseur local. Veuillez noter, toutefois, que l'ICOM ne peut fournir de boîtes aux lettres de messagerie électronique. Il est seulement possible d'affecter un alias à une adresse électronique préexistante.

 Les pages Musées de la Virtual Library (VLmp)

Outre les possibilités d'inscription au sein de son domaine Internet, l'ICOM fournit aussi des services d'hébergement pour les pages Musées de la Virtual Library (VLmp). Vous y trouverez la liste des sites Web de musées la plus complète qui soit. Nous espérons que les Comités nationaux de l'ICOM se porteront garants de la fiabilité des informations concernant les ressources muséales des différents pays. Cette intervention leur offrira un double avantage : attirer l'attention sur eux et garantir la qualité des informations proposées.

 Liste de distribution par le E-mail

L'ICOM gère une liste de distribution par E-mail ,ICOM-L, que les comités peuvent utiliser pour se renseigner sur la mise en place de leurs ressources. Cette liste comporte de nombreux abonnés à travers le monde et il est fort probable que quelqu'un saura apporter son aide sur les questions locales. .

Pour s'abonner à ICOM-L, il suffit d'envoyer un message à cette adresse : LISTSERV@HOME.EASE.LSOFT.COM en inscrivant, dans le corps du message et sur une seule ligne, la commande suivante :

SUSCRIBE ICOM-L Votreprénom Votrenomdefamille (N'écrivez rien d'autre dans le message).

Pour obtenir des informations supplémentaires sur la liste ICOM-L, envoyez la commande INFO ICOM-L à la même adresse.

Les demandes d'inscription à des services précédemment mentionnés sont à envoyer à REGISTRY@ICOM.ORG. Veuillez ne pas utiliser cette adresse pour la correspondance relative à d'autres questions. Toute communication de ce type sera, nous en sommes désolés, tout simplement ignorée.

Les demandes d'information et d'aide d'ordre général sont à adresser à ICOM-L. .

Des améliorations importantes sont prévues en ce qui concerne les services d'inscription de l'ICOM. Les informations nécessaires seront, dès qu'elles seront disponibles, transmises via la liste ICOM-L et publiées sur le site Web de l'ICOM à l'adresse http://icom.museum.

 

Cary Karp <ck@nic.museum>

Coordinateur Internet de l'ICOM


Mis à jour: 12 août 2003




 
 
   
Updated: 30 June 2005