ICOM

Recherche avancée                    
 
  Qu'est ce que l'ICOM
  Mission
  Siège
  Code de déontologie pour les musées
  Statuts
  Partenaires
  Communiqués de presse


Organes de direction

Comités

Adhérer à l'ICOM

Activités

Ressources












 
  NOUS CONTACTER
  PLAN DU SITE
  LISTES DE DISCUSSION
 


 

Communiqués de presse


Paris - 13 Décembre 2002

Restitution du patrimoine culturel

Le Conseil international des musées (ICOM) se réjouit de la volonté de décourager le trafic illicite d'objets archéologiques, artistiques et ethniques clairement affichée dans la déclaration signée par 18 musées d'Europe et des Etats-Unis.

Il est en effet de notoriété publique que l'ICOM soutient résolument la Convention de l'UNESCO concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels (1970), ainsi que la Convention d'UNIDROIT concernant les biens culturels volés ou illicitement exportés (1995).

Toutefois, l'ICOM a parfaitement conscience que les objets acquis antérieurement doivent parfois être considérés à l'aune de sensibilités et de valeurs différentes.

Au fil des années, les musées ont préservé une grande variété de collections qu'ils ont mises à la disposition du public de diverses manières.

La restitution de biens culturels est une question qui mérite d'être traitée avec beaucoup de circonspection. Si la sagesse et la réflexion s'imposent, il est par ailleurs impératif d'éviter toute prise de position hâtive.

Comme le stipule le Code de déontologie de l'ICOM pour les musées : "En réponse aux demandes de retour de biens culturels à leur pays ou peuple d'origine, les musées doivent être prêts à engager le dialogue avec un esprit ouvert, sur la base de principes scientifiques et professionnels (plutôt que d'agir au niveau gouvernemental ou politique). De plus, il faut étudier la possibilité d'établir des partenariats bilatéraux ou multilatéraux avec les musées ayant perdu une part significative de leur patrimoine culturel et naturel."

Institutions au service de la société et de son développement, les musées du monde entier partagent une mission commune.

L'ICOM, qui privilégie une approche réfléchie et un débat approfondi, prendra assurément l'initiative de formuler un avis équilibré sur cette question sensible qu'est la restitution des objets culturels.

 

 


 
 
   
Updated: 28 Juin 2005