Introduction I Sommaire I Exemple précédent I Exemple suivant

OBJETS COLONIAUX
Peinture - Peinture à l'huile


 

Tableaux des écoles de Cuzco et de Quito

Origine I Caractéristiques I Urgence de la situation I Législation I Bibliographie

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

La Trinité,
huile sur toile, 1,2 m x 68 cm
Ange arquebusier,
Maestro de Calamarca,
huile sur toile, 1,6 x 1,1 m
L'Ascension de la Vierge Marie, Luis Cadena,
huile sur toile, 1,1 m , x 50 cm
  © Instituto Nacional de Cultura © Museo Nacional de Arte © Convento de Santo Domingo

--Origine  
 

Bolivie, Equateur et Pérou.

--Caractéristiques  
 

Ces tableaux, souvent anonymes, étaient faits sur commande par des ateliers dans la vice-royauté du Pérou (période coloniale, du XVIe au XVIIIe siècle). Les commandes venaient parfois de très loin. Certains peintres sont renommés : Diego Quispe Tito et Basilio de Santa Cruz (école de Cuzco), Melchor Pérez Holguín et Leonardo Flores (Bolivie).
Ces peintures à l'huile sur toile (on en trouve aussi sur bois ou sur cuivre) mesurent de 60 cm à plus de 2 m de haut.
Les tableaux sont d'inspiration religieuse. Ils représentent une figure centrale, parfois entourée d'anges ou de personnages secondaires. La composition se caractérise par sa simplicité (peu de personnages et détails nombreux). Lorsqu'il y a plusieurs figures, elles sont représentées sur un ou deux plans. La perspective est simple ou nulle. Le fond est neutre et souvent doré, ainsi que les tissus et les couronnes. Les paysages, rares, sont idéalisés, inspirés de gravures et peu naturels ; les fleurs, méticuleusement peintes, y abondent.
Ces tableaux ont leur style propre et original, qui se caractérise par les éléments suivants : couleurs primaires et appliquées par aplats, peu nuancées, doré abondant, perspective et composition peu élaborées, détails et petites fleurs nombreux. Les tableaux aux dimensions réduites ont des cadres dorés, richement sculptés et orné de miroirs.
Les sujets relèvent de l'iconographie religieuse : le Christ crucifié, la vierge Marie richement vêtue et couronnée avec l'enfant Jésus, Saint Joseph et l'enfant Jésus, la vierge Marie filant, Sainte Rose de Lima coiffée d'une couronne de roses et portant les habits d'une sœur. La Sainte Trinité est souvent représentée de façon originale : trois figures divines identiques (jeune homme barbu) ou une seule figure ornée de trois têtes.
Les anges sont également courants, en particulier en Bolivie et au Pérou. Les tableaux, de 1,2 à 1,6 m de haut, représentent un seul ange portant des chaussures à hauts talons, vêtu d'habits larges et flottants, fleuris et ornés de dentelles, qui rappellent les vêtements romains idéalisés. Ils portent souvent un chapeau, une armature ou une arquebuse.
.

 

--Urgence de la situation  
 

Ces peintures coloniales sont les plus caractéristiques et originales d'Amérique latine car elles assimilent les modèles européens tout en introduisant des éléments indigènes. Les écoles andines en particulier ont un style très défini, marqué par les contributions indigènes.
Ces tableaux sont très recherchés sur le marché national et international. Le pillage est d'autant plus facile que certains exemplaires se trouvent dans des communautés de paysans et des régions difficiles d'accès. Les toiles sont détachées du châssis, enroulées ou pliées pour être transportées illicitement.

 

--Législation protégeant ces objets  
 

Voir Bolivie, Equateur et Pérou.

--Bibliographie  
 
  • Gisbert,Teresa. El Paraíso de los Pájaros Parlantes. La Paz, Ed. Plural, 1999.
  • Gutiérrez, Ramón (coord.). Pintura, escultura y artes útiles en Iberoamérica, 1500-1825. Madrid, Ediciones Cátedra, 1995.
  • Mesa, José de & Gisbert,Teresa. Historia de la Pintura Cuzqueña. Lima, Fundación Augusto N.Wiese, 1982.

Top

 

 

Introduction I Legislation I Remerciements I Bibliographie générale I Exemple précédent I Exemple suivant
Page d'accueil Liste Rouge I Site Web ICOM

janvier 2004