Introduction I Sommaire I Exemple précédent I Exemple suivant

OBJETS PRECOLOMBIENS
Bois - Sculptures


 

Rames sculptées (Pérou)

Origine I Caractéristiques I Urgence de la situation I Législation I Bibliographie

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Rame Chincha-Ica,
bois, 2,3 m x 20,5 cm
Détail de la rame Chincha-Ica,
bois, largeur : 20,5 cm,
Détail de l'idole de Pachacamac,
bois, 2,2 m x 30 cm,
  © Instituto Nacional de Cultura © Instituto Nacional de Cultura © Instituto Nacional de Cultura

--Origine  
 

Pérou.

--Caractéristiques  
 

Ces rames sont caractéristiques des cultures Chimú et Chincha, situées respectivement sur la côte nord et la côte sud du Pérou, et datées de 1000 à 1500 apr. J.C. Ces peuples de navigateurs et de pêcheurs, contemporains des Incas, sont cités dans les chroniques espagnoles.
Ces rames en bois, découvertes dans des sépultures, seraient des objets cérémoniels. Grâce au climat sec du littoral, elles présentent généralement un bon état de conservation et conservent des traces de polychromie. Elles mesurent de 1,2 à 1,3 m de long.
Elles sont taillées en une seule pièce de bois qui comporte trois parties : la pale, le manche et le bout décoré. La pale, rectangulaire et lisse, est parfois sculptée en relief. Le manche et le bout sont finement taillés et ajourés ; ils sont ornés de petites figures humaines schématiques, d'animaux stylisés (oiseaux et poissons) et de décorations géométriques, surtout des motifs échelonnés. Certaines rames sont incrustées de coquillage.
Il existe également des figures humaines en bois, indépendantes, semblables à celles taillées sur les rames. Il s'agit de personnages aux traits schématiques, portant une coiffe et des ornements d'oreille. Leur tête est grande et disproportionnée par rapport au corps. Elles sont taillées en bas-relief et peuvent présenter un long support. Elles mesurent 50 cm (sans support).

 

--Urgence de la situation  
 

Ces rames cérémonielles se distinguent par leur forme originale et surprenante : la pale est large et lisse tandis que le manche, étroit et richement sculpté, est orné de nombreuses décorations ajourées, telle de la dentelle. L'originalité et la beauté de ces rames en font des objets très prisés des collectionneurs et des décorateurs.
Le symbolisme de l'ornementation, encore méconnu, est semblable à celui que l'on trouve sur les reliefs muraux des palais, les textiles et les céramiques, propres à ces cultures. De ce fait, ces rames sont des éléments-clés de l'étude des anciennes cultures du Pérou.
Les rames, qui se trouvent dans des collections privées péruviennes et étrangères, sont toujours issues de fouilles clandestines. Il est essentiel de les découvrir et de les étudier dans leur contexte, avec les objets les accompagnant.

 

--Législation protégeant ces objets  
 

Voir Pérou

--Bibliographie  
 
  • Lavalle, José Antonio de. Culturas precolombinas. Lima, Banco de Crédito del Perú, 1982.
  • Lavalle, José Antonio de. Chimú. Lima, Banco de Crédito del Perú, 1982.
  • Lumbreras, Luis G. The Peoples and Cultures on Ancient Peru.Washington, D.C., Smithsonian Institution Press, 1974.

Top

 

Introduction I Legislation I Remerciements I Bibliographie générale I Exemple précédent I Exemple suivant
Page d'accueil Liste Rouge I Site Web ICOM

janvier 2004