Introduction I Sommaire I Exemple précédent I Exemple suivant

OBJETS PRECOLOMBIENS
Bois - Vases cérémoniels


 

Keros incas

Origine I Caractéristiques I Urgence de la situation I Législation I Bibliographie

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Kero inca, bois,
hauteur : 28 cm
Kero, inca, bois,
35 x 16 cm
Pajcha inca,
bois, 13 x 35 cm,
  © Instituto Nacional de Cultura © Instituto Nacional de Cultura © Instituto Nacional de Cultura

--Origine  
 

Bolivie et Pérou.

--Caractéristiques  
 

Les keros sont des vases cérémoniels qui proviennent de la région de la Sierra méridionale du Pérou et du nord-est de la Bolivie. Ils ont été fabriqués pendant les époques inca et coloniale. Bien que leur datation reste mal connue, on estime qu'ils ont été produits du XVe au XVIIIe siècle et qu'ils ont connu leur apogée au cours des XVIe et XVIIe siècles.
Il s'agit de vases en bois de " chachacoma " ou de " lambrán " (aulne) avec un décor polychrome. Ils ont une forme cylindrique, avec une bouche large et ouverte, des parois légèrement concaves et une base plate ou munie d'un pied, telle une coupe. Certains vases sont en forme de tête humaine schématique ou de jaguar, avec dans certains cas un décor en saillie. Les vases zoomorphes ou en forme de coupe soutenue par une figure humaine sont plus rares. Leurs dimensions sont relativement uniformes, la hauteur moyenne étant de 20 à 22 cm.
Les keros les plus anciens sont décorés de motifs géométriques incisés et remplis d'un mélange résineux aux tons jaunes et rouges vifs. Les keros incas présentent des motifs géométriques incisés ou adoptent la forme d'une tête humaine ou de jaguar, sans la riche décoration polychrome des périodes postérieures.
Les keros de l'époque inca-coloniale sont ornés de scènes figuratives peintes. De couleurs brillantes, les tons les plus courantes sont le rouge et le beige blanchâtre. Les motifs sont soulignés d'un trait noire. Certains vases qui ont souffert au cours du temps sont fissurés et écaillés.
La décoration peinte représente des scènes de la mythologie andine avec une touche occidentale : des figures humaines seules ou faisant partie d'une scène ; des plantes, le plus souvent des fleurs en forme de cloche suspendues vers le bas, et des motifs géométriques. Les figures humaines représentent un Inca portant son bouclier et ses armes, seul, sous un arc-en-ciel, accompagné d'une femme ou dans des scènes de guerre. Les scènes comprennent également des oiseaux et des félins ou des éléments européens, tels que des chevaux ou des blasons.
Il existe un autre type de vase cérémoniel inca, employé lors de libations, le " pajcha ". Ces vases sont parfois zoomorphes et comprennent une sorte d'appendice droit qui sert de goulot et par où le liquide se déverse par terre. Leur décoration polychrome est semblable à celle des keros et ils mesurent approximativement 50 cm de long.

 

--Urgence de la situation  
 

L'intérêt des keros ne réside pas seulement dans les informations qu'ils apportent sur l'iconographie inca mais également sur la période de transition entre l'époque inca et la conquête espagnole. En effet, leurs motifs décoratifs appartiennent à la mythologie et aux croyances andines mais ils sont représentés à l'occidentale. Leur étude scientifique, encore balbutiante, est fondamentale pour comprendre l'histoire des clans incas et leur intégration au monde colonial et occidental.
La situation est d'autant plus critique que la majorité de ces vases se trouvent dans des collections privées ; leur vente aux enchères est par conséquent facile et leur contrôle, en revanche, difficile.

 

--Législation protégeant ces objets  
 

Voir Bolivie et Pérou

--Bibliographie  
 
  • Flores Ochoa, Jorge A., Kuon Arce, Elizabeth & Samanez Argumedo, Roberto. Qeros. Arte Inka en vasos ceremoniales. Lima, Banco de Crédito del Perú, 1998.
  • Lavalle, José Antonio de. Culturas precolombinas. Lima, Banco de Crédito del Perú, 1982.

Top

 

 

Introduction I Legislation I Remerciements I Bibliographie générale I Exemple précédent I Exemple suivant
Page d'accueil Liste Rouge I Site Web ICOM

janvier 2004