Introduction I Sommaire I Exemple précédent I Exemple suivant

OBJETS PRECOLOMBIENS
Jade - Pendentifs et figurines


 

Figurines olmèques (Mexique)

Origine I Caractéristiques I Urgence de la situation I Législation I Bibliographie

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Figurine olmèque,
jade, 10.8 x 3.2 cm
Figurine olmèque,
jade, 6.5 x 4.5 cm
  © Museo Nacional de Antropología © Museo Nacional de Antropología

--Origine  
 

Mexique.

--Caractéristiques  
 

Ces figurines en jade ont sans doute été produites sur toute la côte du Golfe du Mexique, depuis le fleuve Papaloapan, au sud de l'état de Veracruz, jusqu'à la Laguna de Términos, dans l'état de Tabasco. Elles datent du Préclassique Moyen (1500-500 av. J.C.) et sont caractéristiques de " l'époque olmèque " de la civilisation méso-américaine.
Ces figurines sont en jade d'un vert intense ou bleuté. D'autres pierres dures sont parfois utilisées, dont les couleurs varient du blanc au vert si foncé qu'il est presque noir. Les figurines ont toutes été sculptées et polies individuellement d'après un modèle stylistique. Les plus grandes mesurent 30 cm de haut et les plus petites 8 cm.
Les figurines représentent des individus debout ou assis et, plus rarement, allongés. Leurs lèvres épaisses aux commissures tombantes rappellent, d'après certains spécialistes, le jaguar. La plupart de ces figurines ont un crâne rasé et déformé (le haut du crâne est bombé). Certains exemplaires portent sur le front une entaille en forme de " v ", qui ressemble à un coup de hache. Ces figurines représentent presque toujours des hommes ; le sexe n'est jamais visible mais l'absence de seins est concluante. Certaines figurines portent le pagne traditionnel des hommes méso-américains, le maxtlatl.

 

--Urgence de la situation  
 

A l'heure actuelle, seules 40 figurines ont été découvertes par les archéologues. On estime qu'au moins 50 autres ont fait l'objet de pillages.
Depuis que la culture olmèque a été identifiée scientifiquement vers 1940, les efforts pour découvrir des objets la caractérisant ont été incessants. Les figurines olmèques se distinguent par l'idéal esthétique qu'elles représentent et parce qu'elles étaient étroitement associées aux rites et aux cérémonies de cette culture. Elles ont permis aux archéologues étudiant la culture matérielle olmèque de définir des typologies et elles témoignent de réseaux commerciaux étendus.
Sans leur contexte archéologique, ces objets perdent une grande partie de leur valeur informative. Le fait que des figurines soient apparues dans plusieurs catalogues de vente aux enchères prouve qu'un grand nombre a été exporté illicitement au cours des dernières décennies. Dans ces conditions, elles ne peuvent faire l'objet d'études archéologiques poussées ; elles ne sont que des œuvres d'art, dénuées de valeur scientifique.
De nombreux sites olmèques, dispersés sur la vaste zone que couvrait cette civilisation, se trouvent aujourd'hui sur des terrains consacrés à l'agriculture ou à l'élevage. Ces terres étant travaillées, les figurines courent le risque d'être découvertes et d'être victimes du trafic illicite.

 

--Législation protégeant ces objets  
 

Voir Mexique

--Bibliographie  
 
  • Benson, Elizabeth & Fuente, Beatriz de la (eds.). Olmec Art of Ancient Mexico. Washington, National Gallery of Art, 1996.
  • Clark, John (coord.). Los Olmecas en Mesoamérica. México, CityBank, 1994.
Top
 

Introduction I Legislation I Remerciements I Bibliographie générale I Exemple précédent I Exemple suivant
Page d'accueil Liste Rouge I Site Web ICOM

janvier 2004