Introduction I Sommaire I Exemple précédent I Exemple suivant

OBJETS PRECOLOMBIENS
Jade - Pendentifs et figurines


 

Pendentifs hacha

Origine I Caractéristiques I Urgence de la situation I Législation I Bibliographie

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Pendentif hacha,
jade, 7,1 x 3,3 cm
Pendentif hacha, jade, 8,1 x 4,5 cm Pendentif hacha,
jade, 9,4 x 5,2 cm
Pendentif hacha coupé en deux, jade, 9,2 x 1,9 cm
  © Museo Nacional de Costa Rica © Museo Nacional de Costa Rica © Museo Nacional de Costa Rica © Museo Nacional de Costa Rica

--Origine  
 

Costa Rica et Nicaragua.

--Caractéristiques  
 

Ces pendentifs en jade, aussi appelés jades, " hachas " (haches), " dios-hacha " (dieu-hache), " ave-pico " (oiseau à bec) ou " chaneques ", sont originaires de Gran Nicoya, région qui couvre le nord-ouest du Costa Rica et le sud-ouest du Nicaragua. Ils datent approximativement de 500 av. J.C. à 800 apr. J.C.
Ils sont réalisés en jade ou en pierres semblables, telles que la serpentine ou la jadéite, de couleurs vert, noir et brun café ou presque blanc. Leurs dimensions varient beaucoup. Les plus petits mesurent quelques centimètres de haut et les plus grands 25 cm ; la moyenne se situe entre 5 et 10 cm.
Ils ressemblent à la lame d'une hache en pierre, ovale ou en forme de pétale. Le motif décoratif est sculpté ou incisé sur la moitié supérieure de la face avant. La moitié inférieure, à la surface lisse, se termine en arrondi, ce qui donne au pendentif la forme d'une hache.
Les motifs, sculptés en haut et bas relief, avec des incisions et des rondes-bosses, sont des êtres humains et des animaux stylisés ou les deux à la fois. Les formes sont soit réalistes soit abstraites et schématiques.
Les figures humaines portent une coiffe ; elles sont figurées debout ou accroupies, les bras sur la poitrine ou le long du corps. Les traits les plus caractéristiques sont les yeux circulaires, le nez large, la bouche ouverte et les tatouages faciaux.
Les figures animales les plus communes sont les oiseaux ou les personnages aux traits d'oiseau, avec des yeux circulaires, un large bec triangulaire et des bras ailés croisés sur la poitrine.

 

--Urgence de la situation  
 

Au cours des quinze dernières années, le Museo Nacional de Costa Rica a annoncé avoir découvert des pendentifs lors de fouilles archéologiques. La plupart des objets font partie de collections muséales au Costa Rica.
Ce type d'objets est très recherché par les collectionneurs. En raison de leur petite taille, il est facile de les exporter illicitement. Ils sont parfois intégrés dans un collier ou portés comme un bijou moderne.
Ces pendentifs se trouvant pour la plupart dans des sites funéraires, ceux-ci courent le danger d'être détruits.

 

--Législation protégeant ces objets  
 

Voir Costa Rica et Nicaragua

--Bibliographie  
 
  • Calvo Mora, Marlin, Bonilla, Leidy & Sanchez, Julio. Gold, Jade, Forest: Costa Rica. University of Washington Press, 1995.
  • Exhibición Oro y Jade: Emblemas de poder en Costa Rica. Bogotá, 1999.

Top

 

 

Introduction I Legislation I Remerciements I Bibliographie générale I Exemple précédent I Exemple suivant
Page d'accueil Liste Rouge I Site Web ICOM

janvier 2004