Object ID logo home | publications
Table des Matières Avant-propos Introduction Normes Appendice Bibliographie
La Documentation du Patrimoine Culturel
Mise en pratique des normes: Greenwich
  Fiche d’indexation minimale
  Fiche d’indexation minimale normes
  Object ID
  Liste de controle de la norme Object ID
Les Normes
page page one page two page three page four page five page six page seven
Exemple de Fiche 5:
Object ID

John Harrison's marine timekeeper H4 Horloge de marine par John Harrison, H4
(© National Maritime
Museum, Greenwich,
Londres)

1.1 Photographies National Maritime Museum — A 6269
1.2 Type d’objet
Niveau 1:
Niveau 2

Pièce d’horlogerie
Chronomètre
1.3 Dimensions 13,2 cm de diamètre, 5,5 cm d’épaisseur; poids: 1,45 kg
1.4 Matières et techniques Argent, cuivre et acier; verre; cadran en émail sur cuivre; pierres d’horlogerie en diamant et rubis; boîtier avec doublure de soie
1.5 Inscriptions et marques Le mouvement est signé: “John Harrison and Son, London AD 1759”; poinçons en argent sur le boîtier extérieur, date: 1759, et 1758 sur le boîtier intérieur; marques du fabricant: sur le boîtier extérieur “HT”, et “IH” sur le boîtier intérieur.
1.6 Date ou époque 1759
1.7 Fabricant John Harrison and Son, Londres
1.8 Sujet
1.9 Titre Pièce d’horlogerie de marine, H4
1.10 Eléments distinctifs L’émail du cadran est fendu et il y a une ébréchure en forme de triangle sur l’émail près du boulon du boîtier.
1.11 Description Pièce d’horlogerie de marine en forme de montre à deux boîtiers emboîtés en argent, avec mouvement par fuseau en cuivre et acier, verge d’échappement de Harrison avec palettes en diamant. Le succès de cette pièce d’horlogerie représente le couronnement des travaux de Harrison: il mit au point la première pièce d’horlogerie de marine portative, de haute précision, et permettant de calculer la longitude en mer.
2.1 Numéro d’Object ID National Maritime Museum — ZAA 0037
2.2 Ecrits apparentés Fichier du service NMM; J. Betts, Harrison, Londres, 1993; R.T. Gould, The Marine Chronometer — Its History and Development, Londres, 1923; H. Quill, John Harrison, the Man Who Found Longitude, Londres, 1966.
2.3 Lieu d’origine ou de découverte Angleterre
2.4 Renvoi à d’autres objets apparentés Cette pièce est l’une d’une série de 5 prototypes dont H4 est couronneé de succès et H5 est similaire, modellé sur H4. H1, H2 et H3 sont conservés au National Maritime Museum; H5 se trouve à la Worshipful Company of Clockmakers, Guildhall, Londres.
2.5 Date de la rédaction du document 25 mars 1998


en haut  | précédente | prochaîne

table des matières | avant-propos | introduction  | normes | appendice | bibliographie