ICOM

Recherche avancée                    
 

Qu'est ce que l'ICOM

Organes de direction

Comités

Adhérer à l'ICOM

  Activités
  Calendrier
  Journée Internationale des Musées
  Conférences générales
  Trafic illicite des biens culturels
  Création-renforcement des compétences
  Implication des communautés
  Tourisme culturel
  Patrimoine immatériel
  Gestion des risques

Ressources












 
  NOUS CONTACTER
  PLAN DU SITE
  LISTES DE DISCUSSION
 


 

La série "Cent objets disparus"


Pillage en Afrique

Restitution d'objets volés grâce à la publication Pillage en Afrique .

L'ouvrage de l'ICOM Cent objets disparus. Pillage en Afrique publié en septembre 1994 a permis l'identification et la restitution des objets suivants :

Côte d'Ivoire :
- Une statuette "Bété" (p. 50) volée au Musée national d'Abidjan dans les années 1970 lors d'une exposition itinérante en Europe, a été restituée, le mercredi 6 décembre 1995, à l'Ambassade de Côte d'Ivoire à Paris. La statue, mise en vente à l'hôtel Drouot en décembre 1992 a été saisie lors de l'exposition préalable à la vente. Depuis le 1er avril 1996, cette pièce est exposée au musée des Civilisations de Côte d'Ivoire à Abidjan.

Madagascar :
Une statuette malgache dite "Sakalava" publiée dans la partie "Objets pillés" de l'ouvrage (p. 101) a été saisie au Salon de Mars à Paris en mars 1995. Elle a été restituée le 3 mai 1995 à l'Ambassade de Madagascar à Paris. Depuis septembre 1995, cette pièce est exposée au musée d'Art et d'Archéologie à Antananarivo.

Mali :
Un objet provenant du site de Thial a été identifié en France en décembre 1996 et a été restitué au Musée national du Mali en janvier 1998. Ces types d'objets archéologiques sont publiés en p.109 de l'ouvrage.

Zambie :
Le masque Nalindele n° 9198 (p. 85) volé au Musée national de Livingstone en Zambie a été confié à la police belge par son détenteur en juin 1996. Il a été restitué à la Zambie le 28 novembre 1997.

Maroc :
Deux éléments d'architecture (une double porte et un panneau en bois) provenant du Maroc ont été proposés à la vente par Sotheby's à Londres le 17 octobre 1996. Les autorités marocaines ont demandé le retour de ces pièces en s'appuyant sur leur législation nationale interdisant l'exportation des objets d'antiquités mobiliers (p. 115).

Grâce à la campagne de sensibilisation organisée à l'occasion de la parution de Pillage en Afrique, d'autres objets volés non publiés dans cet ouvrage ont pu être retrouvés.
 
Angola :
- Une statue angolaise "Lwena" appartenant aux collections du musée de Luanda a été saisie par la police française dans une vente publique à Saint-Germain-en-Laye, France, le 24 mars 1996. Cet objet a été restitué à l'Angola le 28 octobre 1997.

Nigéria :
Trois têtes en terre cuite volées en novembre 1994 à la National Museum Gallery, Ile Ife au Nigéria, ont été saisies par la police française (OCBC) et restituées au Nigéria le 31 mai 1996.
 
 
 
 
 
   
Updated: 28 June 2005