ICOM

Recherche avancée                    
 
  Qu'est-ce que l'ICOM
  Mission
  Siège
  Code de déontologie pour les musées
  Statuts
  Partenaires
  Communiqués de presse


Organes de direction

Comités

Adhérer à l'ICOM

Activités

Ressources












 
  NOUS CONTACTER
  PLAN DU SITE
  LISTES DE DISCUSSION
 


 

Communiqués de presse


Paris - Août 2006

en español

HUBERT LANDAIS
22 .III. 1921 - 28.VII.2006

Nous avons été profondément attristés d'apprendre le décès de M. Hubert Landais, ancien président de l'ICOM (1977-1983), qui fut également président du Comité national français (1974-1977) et l'un des Membres d'honneur de l'organisation.
Hubert Landais a accompli une carrière exemplaire au service des musées de France. Même si je laisse à ses proches collaborateurs le soin de faire état de sa remarquable contribution à la profession, nous reviendrons sur ses débuts de carrière au Louvre en 1946 dans le département des Objets d'art, du Moyen-Âge, de la Renaissance et des Temps modernes. Il publia Les bronzes italiens de la Renaissance en 1958 et en 1963 La porcelaine française au XVIIIe siècle. Plus tard, en tant qu'adjoint au Directeur, puis en tant que Directeur des musées de France (1977-1987), il a été fortement impliqué dans le développement remarquable des musées français dans tout le pays, au cours des années soixante-dix et quatre-vingt, notamment à Paris à l'occasion de l'ouverture du musée Picasso en 1985, du musée d'Orsay en 1986 et il participera à la plupart des projets liés au Grand Louvre. Au moment de sa retraite, en 1987, une collection d'essais intitulée Hommage à Hubert Landais lui a été dédiée. Les personnes présentes se souviendront d'ailleurs du respect et de l'affection qui lui ont été témoignés à cette occasion.
Il occupa sa première fonction dans les instances dirigeantes de l'ICOM au sein du Comité consultatif en tant que président du Comité national français. Sous sa présidence, l'ICOM a connu une période de réorganisation durant laquelle ses compétences et ses connaissances en tant que conservateur et administrateur ont apporté à l'organisation davantage de professionnalisme, un certain équilibre financier et ont également permis un renforcement du personnel du Secrétariat. C'est d'ailleurs sous sa présidence que l'ICOM commencera à entreprendre des projets opérationnels pour l'UNESCO.
D'autre part, Hubert Landais fut aussi à l'origine d'importantes initiatives de l'ICOM, comme la création de la Journée internationale des musées, célébrée tous les ans, le 18 mai, depuis 1978.
Après la constitution d'un Comité pour la déontologie comme comité permanent neutre et impartial auprès du Conseil exécutif, Hubert Landais fut nommé président de ce comité et occupa cette fonction jusqu'en 1996. Ce fut dans cette fonction que j'appris à le connaître et eus la chance de m'associer à cet homme doté d'une grande sagesse, de beaucoup d'humour et de finesse.
Ces dernières années, l'ICOM bénéficia encore de ses nombreuses connaissances et de son réel engagement. Il était un membre actif de la Fondation de l'ICOM. Nombre d'entre nous qui furent présents au 60e anniversaire célébré à Versailles en mai dernier ont eu le privilège d'être les témoins de son plaisir et de sa joie à être présent à cette merveilleuse fête. Une image que nous garderons toujours dans nos esprits et dans nos cours.
Au nom de ses anciens collègues, amis et membres de l'ICOM, je souhaite présenter mes sincères condoléances à sa famille et à ses amis. Nous ne l'oublierons pas.

Alissandra Cummins
Présidente

 
 
   
Updated: 10 August 2006