ICOM
ICOM
In English

Recherche avancée                    
 

Qu'est-ce que l'ICOM

Organes de direction

Comités

Adhérer à l'ICOM

  Activités
  Calendrier
  Journée internationale des musées
  Conférences générales
  Trafic illicite des biens culturels
  Création-renforcement des compétences
  Implication des communautés
  Tourisme culturel
  Patrimoine immatériel
  Gestion des risques

Ressources












 
  NOUS CONTACTER
  PLAN DU SITE
  LISTES DE DISCUSSION
 


 

Journée internationale des musées


2001 "Les musées : construire les communautés"
International Museum Day 2001

INTÉGRATION - Un hommage à l'histoire multiculturelle de l'Australie
Katherine Danylak
relations publiques, Melbourne Museum, Melbourne, Australie.
Helen McDonald
directrice du marketing, Musée de l'immigration, Melbourne, Australie.

Le musée de l'immigration de Melbourne a été inauguré en novembre 1998 ; il rend hommage aux aspects historiques et humains de l'immigration collective dans ce pays, qui offre aujourd'hui le plus de diversité culturelle. Le musée est situé dans les locaux de l'ancien bureau des douanes, près de l'endroit d'où, au XIXe siècle, les douaniers contrôlaient l'arrivée de milliers d'immigrants. Cette situation géographique, et stratégique lui confère un caractère symbolique et humain particulier.

Les collections clés du musée sont essentiellement constituées d'objets à caractère historique, de photographies, de documents relatant les procédures d'immigration, d'enregistrements sonores et d'archives personnelles. Conscient des droits des premiers habitants du continent, le musée s'applique également à montrer l'impact de l'immigration sur les populations indigènes. Des dispositifs informatiques interactifs présentent les conditions d'installation des immigrants ainsi que des statistiques concernant les diverses communautés d'Australie. Les informations relatives à 48 communautés immigrantes sont présentées à la fois en anglais et dans leur langue d'origine. Mais l'objectif de ce musée est davantage de rendre compte des différentes vagues d'immigration et de ses implications humaines, que d'approfondir l'histoire culturelle de chaque groupe ou présenter une chronologie purement factuelle.
Le musée abrite également deux autres structures : d'une part, la bibliothèque Sarah and Baillieu Myer Immigration Discovery Centre, consacrée à l'immigration et aux relations interculturelles et qui offre un accès Internet et des ateliers de recherche généalogiques ; d'autre part, le Tribute Garden où sont archivés les noms de tous ceux qui, venus de tous les horizons, ont choisi de vivre dans l'état de Victoria. Dans la première partie de ce jardin, conçu par Evangelos Sakaris, artiste originaire de Melbourne, sont gravés les noms des immigrants sur du granit ; un jet d'eau y coule perpétuellement symbolisant les océans qu'ont dû affronter les nouveaux immigrants pour se rendre en Australie.
Dans le but de favoriser l'accès aux disciplines artistiques à toutes les communautés culturelles du pays, le musée de Melbourne, en collaboration avec le musée de l'immigration, a mis en place un programme sur trois ans intitulé Multicultural Audience Development Strategy (MADS) (stratégie artistique en faveur du public multiculturel). L'état de Victoria est l'état d'Australie qui compte le plus d'identités culturelles différentes ; un cinquième de la population, âgée de plus de 5 ans, y parle une autre langue maternelle que l'anglais et ce pourcentage atteint plus de 50% dans certaines municipalités. On a constaté que les gens préféraient partager leurs activités de loisirs avec leurs compatriotes ; en effet, une même expérience de l'immigration et une langue commune créent des liens forts. Partant de cette observation, le musée de Melbourne a débuté un programme pilote de visites guidées pour les personnes de langue italienne.
Les émissions des radios internationales ont également joué un rôle très positif pour rapprocher les diverses communautés culturelles des musées. Le Special Broadcasting Service (SBS Radio), chaîne de radio nationale qui émet en 68 langues, a installé une antenne mobile au musée et a diffusé un programme spécial. Des journalistes originaires des îles Tonga et Cook ont apporté leur point de vue tout à fait unique lors d'une interview avec des professionnels de la Museum's Pacific Islander Gallery "Te Pasifika". Dans le cadre des programmes en langue russe, et devant le grand nombre de nouveaux arrivants, une autre stratégie a été adoptée qui consistait à offrir des tickets d'entrée au musée à titre promotionnel et à demander ensuite aux visiteurs de faire part de leurs impressions lors de l'émission.
Ainsi, le musée de l'immigration de Melbourne, outre les richesses de ses collections, propose-t-il à toutes les différentes communautés culturelles de mieux participer aux activités du musée et de l'enrichir par leur culture et leur langue.

Immigration Museum, Museum Victoria
GPO Box 666 E, Melbourne, Vic 3000
Tel. (61 3) 9927 2700. Fax (61 3) 9927 2728
Email: immigration@museum.vic.gov.au
http://www.immigration.museum.vic.gov.au

 


Articles autour du thème:

ÉCHANGES - Les clés de la mémoire
INNOVATION - Les communautés du Cyber-Espace : le MUVA, Musée virtuel d'art El País
DÉVELOPPEMENT - Un modèle de musée communautaire dand un village du Haut Atlas
INTÉGRATION - Un hommage à l'histoire multiculturelle de l'Australie
PARTICIPATION - L'auto-partimonialisation d'une communauté

Articles publiées dans: "Nouvelles de l'ICOM", Volume 54 - 2001 N°1

 
 
   
Updated: 22 September 2005