Le Conseil international des musées (ICOM) est la principale organisation internationale représentant les musées et les professionnels des musées.
Voir ce message dans votre navigateur
 


E-newsletter avril 2016
 

La voix de l’ICOM s’élève pour contrer le trafic illicite à la table ronde de l’UNESCO

Le 30 Mars 2016, dans les bureaux de l’UNESCO à Paris, s’est tenue une table ronde sur le thème de "la circulation des biens culturels en 2016", organisée conjointement avec le Conseil des Ventes Volontaires (CVV), l'autorité réglementaire pour les opérateurs de ventes volontaires de meubles aux enchères publiques en France, et en présence d’Anne-Catherine Robert-Hauglustaine, Directrice Générale de l’ICOM.

Lire la suite ici

La Journée internationale des musées approche à grands pas !

Dans quelques semaines, les musées du monde entier célèbreront la 39e édition de la Journée internationale des musées (JIM) dans le monde entier. Créée en 1977 par l’ICOM, la JIM est un évènement à visée internationale et participative destiné à faire connaître l’importance des musées en tant qu’institutions au service de la société et de son développement. Elle est fêtée traditionnellement autour du 18 mai et porte sur un thème différent chaque année.

Le thème de cette année, « Musées et paysages culturels », est aussi celui de la Conférence générale de l’ICOM qui se tiendra à Milan dans deux mois. Ce thème présente une vision large des musées : responsables des paysages dans lesquels ils s’inscrivent, ils sont aussi considérés comme de véritables puits de connaissance et d’expertise et comme des acteurs de la gestion et de l’entretien de leur environnement. En remplissant cette mission de protection du patrimoine, culturel et naturel, à la fois en leur sein et à l’extérieur – mission qui s’étend au-delà de leurs collections –, les musées cherchent à sensibiliser les locaux et les visiteurs aux valeurs qui leur sont essentielles ; les communautés se voient ainsi confier des responsabilités impliquant leur participation aux efforts de conservation, de promotion et de mise en valeur du patrimoine.

En 2015, ce sont plus de 35 000 musées dans 145 pays qui ont participé à la JIM ! Afin que chacun puisse être au courant de l’ensemble des activités prévues pour la JIM 2016, l’ICOM a créé une une carte interactive. Nous invitons tous les Comité nationaux et les musées participants à s’inscrire et à ajouter leurs activités dans les prochains jours afin de contribuer à la visibilité et au succès de ce temps fort annuel du calendrier muséal mondial.

Et pour se distraire un peu en attendant la JIM 2016, quoi de mieux qu’une séance de coloriage ? Sortez vos crayons de couleur et laissez parler votre talent pour donner vie à la carte postale officielle de cette année... à afficher sur les réseaux sociaux ! Téléchargez, imprimez, coloriez et partagez votre carte sur Facebook et Twitter en vous rendant sur : http://network.icom.museum/international-museum-day/jim-2016/carte-a-colorier/L/2/

Enfin, nous souhaitons attirer votre attention sur les initiatives de nos collègues allemands et suisses, qui ont prévu cette année de fêter la JIM le dimanche 22 mai.

ICOM Allemagne possède un site Internet entièrement consacré à la JIM comportant une base de données qui recense l’ensemble des activités organisées par les quelques 6 500 musées que compte le pays, et qui est enrichie par les institutions participantes elles-mêmes : http://www.museumstag.de/.

ICOM Suisse a quant à lui lancé sa propre campagne de promotion de l’événement : il propose des visuels téléchargeables sur son site internet ainsi que des informations très complètes et une carte interactive permettant de parcourir le programme des plus de 1 000 musées du pays pour cette occasion : http://www.museums.ch/fr/au-musee/jim-pro/

Nous vous souhaitons à tous une joyeuse Journée internationale des musées et vous retrouverons le mois prochain avec une sélection des meilleurs moments de la JIM !

Des points de vue originaux, des informations pertinentes : retrouvez chaque mois votre rubrique dédiée à la 24e Conférence générale de l'ICOM dans votre e-newsletter.

Une nouvelle identité visuelle pour l’ICOM

Le 6 juillet prochain, à l’occasion de la 24e conférence générale du Conseil international des musées à Milan, sera présentée la nouvelle identité visuelle de l’ICOM. Amorcé en 2014, ce travail de refonte s’inscrit en parallèle des célébrations du 70e anniversaire de l’ICOM et du lancement du nouveau plan stratégique pour la période 2016-2020. Cette évolution prend le relai d’une identité visuelle créée en 1994, et vient accompagner le changement d’échelle d’une organisation qui a vu son total de membres tripler au cours des dix dernières années, passant de 12 000 adhésions en 1996 à 36 000 en 2016.

Créé au lendemain de la seconde guerre mondiale, l’ICOM n’a cessé de se développer au cours de ses 70 ans d’existence. En 1946, Chauncey J. Hamlin, alors directeur du Buffalo Museum of Science, réunit un petit groupe de professionnels pour engager une « meilleure coopération internationale entre les musées ». Fort d’un réseau réparti dans 136 pays et territoires et 149 comités, l’ICOM s’est depuis imposé comme une organisation de référence pour la communauté muséale mondiale.

Au fil de ses transformations et de ses aspirations nouvelles, l’ICOM a fait évoluer plusieurs fois son image. Afin de vous faire patienter jusqu’au 6 juillet 2016, nous vous invitons, au cours des trois prochains mois, à vous faire voyager dans l’histoire des différentes identités visuelles de l’ICOM.

Les logos de l’ICOM, toute une histoire !

Embarquons dès aujourd’hui pour la première étape de notre voyage dans le temps. Attachez vos ceintures, nous retournons 70 ans en arrière…

Nous sommes en 1946, période d’après-guerre marquée notamment par la création de l’ONU et de l’UNESCO, deux institutions fondées sur une volonté commune de maintien d’une paix durable entre les États. Ces mêmes valeurs de partage et de diversité animent les participants rassemblés au musée du Louvre, du 16 au 20 novembre 1946, pour l’assemblée constitutive de l’ICOM. Les représentants de 14 nations – Australie, Belgique, Brésil, Canada, Danemark, Etats-Unis d’Amérique, France, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Suède, Suisse, Royaume-Uni, Tchécoslovaquie – arrêtent alors la première identité visuelle de l’ICOM. Fortement marqué par le modèle de l’ONU, ce logo circulaire reprend l’image d’une mappemonde en projection polaire. L’acronyme « ICOM » s’insère dans le motif circulaire, alors que l’accent est porté sur les deux lettres « CO », qui forment, au centre, l’abréviation du terme anglais community. La notion de rassemblement est alors particulièrement valorisée. Cette image souligne la fonction originelle – et toujours actuelle – de l’ICOM : fédérer des professionnels de musées du monde entier, autour d’objectifs communs de préservation, de conservation et de transmission des biens culturels. Cette identité visuelle est utilisée par l’ICOM jusqu’en 1966.

À l’image de ce premier jalon, la nouvelle identité visuelle, présentée le 6 juillet 2016 à Milan, insistera sur ses valeurs fondamentales de communauté et d’universalité.

Profitez au maximum de Milan !

Dernière ligne droite avant la 24e Conférence générale de l’ICOM ! Ceux d’entre vous qui seront à Milan avec nous du 3 au 9 juillet 2016 ont dès maintenant accès au programme détaillé en ligne, en anglais, pour connaitre l’ensemble des sessions et des réunions organisées par les Comités internationaux et nationaux, les Alliances régionales et les Organisations affiliées à l’ICOM. De plus amples informations sur les intervenants et les modérateurs seront mises en ligne au fil des semaines jusqu’à la Conférence générale.

Pour vous y retrouver dans ce programme très dense et profiter au maximum de chaque journée, vous pouvez filtrer les évènements en fonction du type de session, de la date, du titre, etc., selon ce qui vous intéresse, et noter ceux que vous ne voulez surtout pas manquer !

Nous profitons de l’occasion pour attirer votre attention sur les conférences riches et variées organisées par les Comités internationaux. Voici les temps forts qui vous attendent : le lundi 4 juillet, CIMUSET s’intéressera au thème « Patrimoine contemporain : dessiner le paysage de la mémoire future » et UMAC au « Paysage connecté ». Le lendemain, ICOMAM et ICMEMO parleront des « Questions éthiques et éducatives soulevées par le tourisme noir » lors d’une session conjointe. De son côté, AVICOM abordera les questions relatives aux « Paysages culturels technologiques ». Enfin, le 6 juillet, la session conjointe de CAMOC et d’ICR portera sur « Les musées et les communautés de paysage », tandis qu’ICME traitera le thème « Territoires frontaliers et ponts : Art et identité ». Des rencontres stimulantes et des discussions fructueuses en perspective !

Et n’oubliez pas de garder un peu d’énergie pour les nombreux moments festifs compris dans le programme : la soirée d’ouverture le 4 juillet au château des Sforza, la cérémonie et la soirée de clôture à la Triennale le 9 juillet ainsi que les divers évènements prévus pour les soirées du 5 et du 6 juillet dans plus de 40 musées et autres lieux magnifiques de Milan, notamment le Duomo. L’inscription à ces évènements n’est pas nécessaire, mais les places peuvent être limitées. De plus amples informations seront disponibles sur le site internet d’ici la Conférence générale.

Enfin, nous vous invitons à vous rendre sur la page du site consacrée à la journée d’excursions : plusieurs options sont déjà proposées, et d’autres seront ajoutées prochainement. D’ici quelques semaines, tous les participants inscrits recevront un lien pour réserver en ligne l’excursion de leur choix. N’oubliez pas de consulter vos mails ! Pour consulter le programme détaillé : http://milano2016.icom.museum
Inscrivez-vous dès maintenant à la Conférence générale ICOM Milan 2016 :
http://network.icom.museum/icom-milan-2016/inscription/inscrivez-vous/L/2/
Pour plus d’informations sur le programme de la Conférence générale :
http://milano2016.icom.museum/

Les Nouvelles de l’ICOM fait peau neuve

Le magazine Les Nouvelles de l’ICOM passera bientôt à un nouveau format numérique. Ne manquez pas, dans les prochains mois, tous les détails du lancement de la nouvelle plateforme en ligne.

En attendant, nous publierons des articles des Nouvelles de l’ICOM sur notre site Internet ainsi que dans la newsletter mensuelle. Le mois d’avril nous emmène à Singapour découvrir avec quelle ingéniosité l’Indian Heritage Center, qui a ouvert ses portes en mai 2015, fait usage du numérique.

Si vous souhaitez apporter votre contribution, dès maintenant ou plus tard, merci de prendre contact avec Sara Heft : sara.heft@icom.museum

Ils ont fait la une !

Tous les mois, retrouvez les posts facebook et twitter de l’ICOM les plus partagés sur les réseaux sociaux, ainsi que l’article le plus lu dans notre veille presse Scoop it.

Copyright © 2015 ICOM, Tous droits réservés. Se désabonner     Archives
Twitter Website Facebook Scoop it
Twitter Site web Facebook Scoop it