Le Conseil international des musées (ICOM) est la principale organisation internationale représentant les musées et les professionnels des musées.
Voir ce message dans votre navigateur
 


E-newsletter juin 2015
 

Rencontres du lac de Constance : succès de l’édition 2015

Les rencontres du lac de Constance (Bodensee-Symposium) des comités nationaux allemand, autrichien et suisse, qui ont traditionnellement lieu tous les trois ans, se sont déroulées du 18 au 20 juin 2015 à Saint Gall, en Suisse.

Dans son discours de bienvenue, le président de l’ICOM, Hans-Martin Hinz, a félicité les trois comités nationaux de leur aide aux autorités politiques locales, notamment sur des sujets tels que la mise en place de conventions internationales, ou l’établissement d’une loi de régulation sur la protection des biens culturels. Il a ensuite proposé un bilan des activités de l’ICOM en ce milieu d’année 2015, mettant l’accent sur le partenariat fructueux établi entre l’ICOM et l’UNESCO, qui a mené à l’élaboration de la recommandation sur la protection et la promotion des musées, de leur diversité et leur rôle dans la société », qui sera adoptée en novembre 2015 lors de la Conférence générale de l’UNESCO à Paris.

Le président de l’ICOM était également invité à participer aux débats, qui se concentraient cette année autour du sujet « Le musée pour tous : un impératif ou une illusion ? »

En effet, l’une des missions principales d’un musée est d’atteindre tous les types de publics, par un travail de renversement des barrières mentales, qui empêche l’accès de certaines populations aux établissements culturels. En tenant compte du rôle politique, éducatif et social des musées, la conférence a porté un regard critique sur les politiques des publics menées aujourd’hui dans les musées, l’idée étant de s’inspirer des retours d’expérience positifs et négatifs des professionnels de musée présents.

Depuis le début des années 1970, les trois comités nationaux se sont attachés à travailler au-delà de leurs frontières et à promouvoir le rôle international de l’ICOM dans ce lieu emblématique qu’est le lac de Constance.

L’ICOM et ses partenaires viennent en aide aux musées népalais

Après le tremblement de terre dévastateur du 25 avril 2015, au Népal, une deuxième secousse importante a frappé le pays le 12 mai dernier, causant d’importants dommages sur de multiples sites inscrits sur la Liste du patrimoine mondial.

Dans la vallée de Katmandou, plus de 30 monuments ont été détruits et 120 gravement touchés, aussi bien des temples que des musées. Suite à cette catastrophe, l’ICOM et la Smithsonian Institution, aidés de l’ICCROM et de l’ICOMOS, ont décidé de s’allier pour mener à bien deux missions conjointes. Le but : répondre à la demande d’aide au sauvetage du patrimoine culturel du pays, émanant des autorités népalaises et de l’UNESCO.

Suite de l’article

L’ICOM valorise sa mémoire institutionnelle

Depuis quelques semaines, le Secrétariat général à Paris a entrepris une mission bien particulière, qui a son importance au sein d’une organisation internationale qui fêtera bientôt ses 70 ans : le traitement et la valorisation de ses archives.

Tout débute en juillet 2014, avec un audit de la Mission des Archives du ministère français de la Culture et de la Communication. Objectif : évaluer l’état et le type d’archives détenues par l’ICOM depuis plusieurs décennies déjà, pour ensuite procéder à un transfert de la totalité aux Archives nationales de France.

Les archives de l’ICOM, ce sont presque 70 ans d’histoire, racontés au travers des rapports des conférences générales, de la correspondance des anciens secrétaires généraux, des travaux des comités nationaux et internationaux. Ce sont aussi des photographies, enregistrements audiovisuels et affiches diverses, entreposés dans nos locaux depuis 1946. Cette mémoire écrite, orale et visuelle de l’ICOM est un véritable témoignage de l’évolution du monde des musées, à partir de l’époque où la communauté internationale a pris conscience de la nécessité de protéger et de valoriser le patrimoine de l’humanité. Ainsi, depuis plus d’un mois, le secrétariat général de l’ICOM accueille un jeune archiviste, Benjamin Paradis, venu mener à bien cette mission qui doit durer six mois. Un archiviste qui ne cache pas son plaisir de découvrir parfois, au milieu de feuillets poussiéreux, des notes de Georges Henri Rivière, illustre directeur de l’ICOM et père de la muséologie moderne. La mission a également un volet pédagogique : en plus du traitement des archives, Benjamin doit mettre en place une politique d’archivage pour le Secrétariat, et sensibiliser chaque service à une gestion raisonnée, à l’avenir, des documents produits. Car l’action de l’ICOM, aujourd’hui un des fers de lance de la protection du patrimoine dans le monde, commence dans ses propres locaux !

Festival Musées (em)portables : Naissance d’un prix ICOM-Musée pour tous

Pour la première fois, en 2016, l'ICOM s’associera au festival Musées (em)portables, avec la création du prix ICOM-Musée pour tous. Ce prix récompensera les productions audiovisuelles mettant en scène le rapport au musée des publics dits « éloignés » de la culture (publics du champ social, personnes handicapées, primo-arrivants, habitants du monde rural, etc.) en proposant un regard sensible et original sur le sujet. Le lancement du prix ICOM-Musée pour tous participe de l’action de l’ICOM en faveur d’une ouverture des musées à tous les publics. Le concours est ouvert aux individus comme aux groupes. Le film sélectionné bénéficiera d’une large diffusion à travers les canaux internationaux de l’ICOM.

Pour s’inscrire, rendez-vous sur le site www.museumexperts.com, à la rubrique S'inscrire, pour télécharger le formulaire d’inscription. Le festival est ouvert dès son lancement officiel, le 1er juillet 2015. La date limite de réception des films est le 1er décembre 2015 (cachet de la poste faisant foi).

Le jury du festival, qui accueillera cette année la directrice générale de l’ICOM, Anne-Catherine Robert-Hauglustaine, procèdera ensuite à la sélection des lauréats. Tous les films retenus par le jury seront projetés en continu pendant la durée du SITEM du 12 au 14 janvier 2016 aux Docks, Cité de la mode et du design, à Paris. La cérémonie de remise des prix se tiendra aux Docks, Cité de la mode et du design le 13 janvier 2016 à 12 heures.

Le Conseil international des musées apporte la somme de 2 000 euros répartie de la façon suivante : 1 000 euros pour le film classé premier, 500 euros pour chacun des deux suivants.

Réunions annuelles de l’ICOM : trois journées riches en rencontres et en débats pour les professionnels des musées

Comme chaque année au mois de juin, les professionnels des musées du monde entier se sont réunis à Paris lors des Réunions annuelles de l’ICOM pour partager leurs réflexions et se pencher sur les problématiques auxquelles sont aujourd’hui confrontés les musées. Cette année, c’est Jean-Pierre Changeux, grande figure scientifique française, qui a prononcé le discours d’ouverture. Neurobiologiste, il s’est intéressé pendant de nombreuses années à la question du lien entre l’art et le cerveau. Particulièrement engagé au côté des musées, M. Changeux a inauguré ces réunions le 1er juin en évoquant : « La beauté dans le cerveau : pour une neuroscience de la création artistique ».

Lisez la suite de l’article

À propos de Museum International

L’appel à contributions pour le prochain numéro de Museum International (vol. 68, n° 269-270), intitulé Le rôle des musées dans une société en évolution est désormais ouvert. Merci de nous faire parvenir vos propositions d’article au plus tard le 31 juillet 2015 à
publications@icom.museum.

Merci à ceux d’entre vous qui nous ont fait parvenir leur résumé d’article pour le numéro intitulé Museum, Heritage and Capacity Building (vol. 67, n° 267-268). Le choix des articles est fait et la publication prévue en mars 2016. Les activités éditoriales continueront tout au long de l’année : un nouvel appel à contributions sera diffusé au début de juillet pour le numéro consacré au thème de la conférence générale de 2016, qui sera intitulé de même : Museums and Cultural Landscapes (vol. 68, n° 271-272).

Enfin, nous sommes heureux de vous informer que tout membre de l’ICOM continuera de bénéficier d’un accès en ligne gratuit aux numéros récents et aux archives de Museum International jusqu’au début de l’année 2016. Vous pouvez y accéder par ICOMMUNITY, et consulter le dernier numéro, Museum Collections Make Connections, ainsi que les deux prochains numéros (intitulés Key Ideas in Museum and Heritage et Museums Managing the Tensions of Change) dont la publication est prévue pour l’un, en octobre 2015, et pour l’autre, en janvier 2016.

Le magazine « Les Nouvelles de l’ICOM » est diffusé à plus de 36 000 exemplaires (papier), en trois langues (anglais, français, espagnol). Il est désormais possible d’insérer des publicités soit dans une seule langue, celle du numéro (en deuxième, troisième et quatrième de couverture), soit dans les trois langues (à l’intérieur du numéro).

Pour plus d’informations, veuillez contacter France Édition, Paul Van Win
paul@francedit.com / +33 (0)4 68 66 94 75

Ils ont fait la une !

Tous les mois, retrouvez les posts facebook et twitter de l’ICOM les plus partagés sur les réseaux sociaux, ainsi que l’article le plus lu dans notre veille presse Scoop it.

An overview of the ICOM annual meetings 2015 in picture : over three days (from 1 to 3 June, 2015), museum professionals...

Posted by ICOM - International Council of Museums on lundi 15 juin 2015
Copyright © 2015 ICOM, Tous droits réservés. Se désabonner     Archives
Twitter Website Facebook Scoop it
Twitter Site web Facebook Scoop it