Le Conseil international des musées (ICOM) est la principale organisation internationale représentant les musées et les professionnels des musées.
Voir ce message dans votre navigateur
 


E-newsletter novembre 2015
© UNESCO.

L’ICOM fait entendre la voix des musées à l’UNESCO

Anne-Catherine Robert-Hauglustaine, directrice générale de l’ICOM, a présenté le 13 novembre dernier la « Recommandation pour la protection et la promotion des musées et des collections, de leur diversité et de leur rôle dans la société » lors de la 38e Conférence générale de l’UNESCO.
Cette recommandation, préparée par l’ICOM, avec l’aide du professeur François Mairesse, président du Comité international de l’ICOM pour la muséologie (ICOFOM), et l’UNESCO, est née d’une volonté commune d’instituer des normes et des principes qui affirmeront la place des musées dans la société, ainsi que les rôles et responsabilités qui leur sont associés. Elle vient d’être adoptée lors de la Conférence générale de l’UNESCO, le 17 novembre dernier.

Lisez la suite de l’article

L'innovation et la créativité récompensées à Budapest

Chaque année, le comité international AVICOM, dédié à l’audiovisuel et aux technologies de l’image et du son, organise le Festival International de l’Audiovisuel & du Multimédia sur le Patrimoine (FIAMP). Cet événement professionnel international a pour but de faire connaître les réalisations muséales faisant appel aux nouvelles technologies de l’image et du son. Le Festival est une compétition arbitrée par un jury international composé de spécialistes.

Plus d’infos ici



ICOM Milano 2016 : Des conférenciers prestigieux à la tribune

Des personnalités de renom, émanant de disciplines diverses, prononceront les six discours principaux prévus pour la Conférence générale de l’ICOM et apporteront des points de vue visionnaires et inattendus sur des sujets d’intérêt pour la communauté des professionnels des musées.

L’ouverture des débats se fera en présence d’Orhan Pamuk et Christo. D’un côté, l’écrivain turc, prix Nobel de littérature en 2006, auteur notamment du Musée de l’innocence, œuvre qui a permis à un musée du même nom de voir le jour en avril 2012 à Istanbul, ayant obtenu le Prix du musée européen de l'année 2014. De l’autre l’artiste Christo, célèbre pour ses projets tels Valley Curtains et l’emballage du Pont-neuf à Paris, œuvres d’art monumentales et éphémères parmi les plus spectaculaires du XXe siècle, preuve que l’expérience artistique se vit aussi dans le paysage urbain.

Figures de proue de leurs domaines respectifs, les deux hommes confronteront leurs points de vue au thème de la Conférence générale, « Musées et paysages culturels ». D’autres personnalités, comme Nkandu Luo, ancienne ministre de la culture et actuelle ministre du Genre et du Développement de l’Enfant de la Zambie, engagée sur les questions des droits des femmes et du mariage des enfants, Krysztof Pomian historien polonais, spécialiste de la culture européenne et philosophe, Michele De Lucchi, architecte italien, ou encore David Throsby, économiste australien spécialisé dans l’économie de la culture, viendront enrichir le débat lors des sessions plénières tous les jours.

Ne manquez pas ce rendez-vous incontournable de la communauté muséale, qui vous permettra de participer à des débats insolites et transdisciplinaires.

Rappel : Bourses de voyages pour la 24e Conférence générale 2016 à Milan (Italie)

Afin de soutenir une participation inclusive de ses membres, l’ICOM a mis en place deux programmes de bourses de voyages. La date limite de candidature est le 14 décembre 2015. Les résultats seront communiqués en mars 2016. Pour toute information, veuillez contacter grants@icom.museum. Le formulaire de candidature et les critères d’attribution des bourses sont également disponibles sur votre plateforme ICOMMUNITY.


En Algérie, une nouvelle formation dans la gestion du patrimoine menée par l’ICOM

Dans le cadre du programme d'Appui à la Protection et Valorisation du Patrimoine Culturel en Algérie, lancé en 2014, en partenariat avec l'Union européenne, un programme de formations dans la gestion des biens culturels vient d’être lancé. Ce projet sera mené par un groupement européen composé notamment par l'ICOM, l'école d'Avignon, l'INA (Institut français de l'audiovisuel), l'Ecole de Chaillot, la société italienne Hydea et surtout IBF, entreprise spécialisée dans le management de projet européen.

L’objectif de ce programme, à l'horizon 2020, est d'accompagner « la prise en compte du [patrimoine] culturel comme outil de développement économique et humain de l'Algérie (...) et d’apporter un soutien technique en termes de méthodes, d'outils de gestion et de connaissances en matière d'inventaire des biens culturels", a souligné Zohir Ballalou, Directeur général du programme et directeur de la culture de la wilaya de Ghardaia, interviewé par le Huffington Post Algérie.

Ce projet de formation envisage « la mise en place de filières reconnues de formation professionnelle pour les métiers de la conservation du patrimoine, la réalisation de formations continues pour les personnels des bureaux d'études techniques et les architectes en matière de connaissances du patrimoine protégé et classé », a ajouté M. Ballalou dans son interview. Un nouveau défi qui s’annonce plein de promesses pour les équipes de l’ICOM qui seront mobilisées sur le sujet, notamment avec le soutien de son comité pour la formation du personnel (ICTOP) ainsi que de trois comités nationaux francophones : la France, la Suisse et la Belgique. Entre décembre 2015 et février 2017, les équipes de l’ICOM s’engagent à fournir plus de 250 jours de formation dans des domaines tels que l’inventaire de collections, la gestion des collections, les expositions, la sûreté et la sécurité, la conservation et la restauration, la pédagogie et la médiation culturelle.

Une nouvelle étape dans la valorisation des archives de l’ICOM

Souvenez-vous, nous vous parlions du travail de valorisation des archives de l’ICOM dans la newsletter du mois de juin 2015. Depuis plusieurs mois, rapports des conférences générales, correspondance des anciens secrétaires, photographies, enregistrements audiovisuels et affiches diverses, entreposés dans nos locaux depuis 1946, sont évalués et traités en vue d’un prochain transfert aux Archives nationales de France. En novembre, une nouvelle étape dans la transmission de cette mémoire institutionnelle a été franchie, apportée par M. Jacques Kuhnmunch, trésorier d’ICFA (Comité international de l’ICOM pour les musées et collections des beaux-arts). Petite révolution au sein du réseau ICOM, M. Kuhnmunch est venu en personne déposer les archives du comité international au centre de documentation du Secrétariat général à Paris, afin de les intégrer au prochain versement aux Archives nationales.

Parmi la liasse de papiers donnée ce jour-là, des documents importants retraçant l’histoire du comité : les programmes et comptes rendus de conférences annuelles, les règlements modifiés au fil des années, mais surtout les actes de fondation du comité, datant de la Conférence de Mexico en 1980, année de la création d’ICFA. Au total, pas moins de 35 ans du travail d’hommes et de femmes passionnés par les Beaux-Arts ont ainsi été restitués et centralisés ce jour-là. Loin d’être un acte anodin, c’est une invitation à faire de même pour les autres comités internationaux, afin d’automatiser les procédures de transfert des archives vers le Secrétariat général de l’ICOM, et d’ainsi rendre accessible l’action et la recherche de tous ces groupes.

Une mission qui n’est pour l’instant remplie qu’en partie par le rapport annuel d’activités, dont la campagne de collecte d’informations démarrera bientôt.

Nous sommes heureux de vous informer que le dernier numéro de Museum International , intitulé Key Ideas in Museums in Heritage (1949-2004), est désormais disponible en ligne via la Wiley Online Library au lien suivant: http://icommunity.icom.museum/en/content
/museum-international
. Les membres de l’ICOM continueront de bénéficier d’un accès gratuit au numéro en cours et aux archives de Museum International jusqu’au début de l’année 2016.


Communicating the Museum 2015

350 délégués de 27 pays ont participé à la 15e édition de Communicating the Museum, dont l’ICOM est partenaire, à Istanbul en Turquie. La qualité des discours et l’expertise des speakers ont été très appréciées. C’est avec grand plaisir que nous relayons le Pink Book pour partager les meilleures stratégies de la communication. Suivez le lien, inspirez-vous d’idées innovantes et partagez avec votre équipe : cliquez ici !

Ils ont fait la une !

Tous les mois, retrouvez les posts facebook et twitter de l’ICOM les plus partagés sur les réseaux sociaux, ainsi que l’article le plus lu dans notre veille presse Scoop it.

Many of you have been asking and we are relieved to confirm that all staff of ICOM Secretariat are in safe places now. Thank you for your support in such difficult times. You make us strong!

Posté par ICOM - International Council of Museums sur samedi 14 novembre 2015
Copyright © 2015 ICOM, Tous droits réservés. Se désabonner     Archives
Twitter Website Facebook Scoop it
Twitter Site web Facebook Scoop it