Le Conseil international des musées (ICOM) est la principale organisation internationale représentant les musées et les professionnels des musées.
Voir ce message dans votre navigateur
 



E-newsletter octobre 2014
 

L’ICOM s’engage pour la promotion de la culture scientifique

L’ICOM a participé à un atelier de réflexion sur la promotion de la culture scientifique, technique et industrielle et sur la valorisation du rôle des centres des sciences dans la sensibilisation des publics, notamment auprès des jeunes et des femmes, proposé par Universcience, ICOM et ASTC (Association of Science-Technology Centers) et avec le soutien de l’UNESCO.

Dans le cadre de la 2e Conférence Internationale sur les géoparcs en Afrique et au Moyen-Orient, France Desmarais, directrice des programmes et des partenariats de l’ICOM, a représenté l’organisation à Dakar, au Sénégal, les 9 et 10 octobre derniers. Présentée en amont du 15e Sommet de la francophonie, qui se tiendra les 29 et 30 novembre à Dakar et aura pour thème les jeunes et les femmes, cette conférence préludait au lancement d'une initiative sur l'ouverture de géoparcs au Sénégal. L'association internationale des géoparcs promeut le développement de lieux d'interprétation et de médiation autour de sites géologiques remarquables, animés par les communautés locales avec un objectif à la fois pédagogique, économique et touristique.
En savoir plus

L’ICOM réaffirme son engagement en Egypte

Une réunion fructueuse s’est tenue le 8 octobre dernier entre le président de l’ICOM, Hans-Martin Hinz, la directrice générale de l’ICOM, Anne-Catherine Robert-Hauglustaine, le ministre égyptien des Antiquités, Mamdouh Mohamed Gad El-Damaty, et l’Ambassadeur d’Égypte auprès de l’UNESCO Mohamed Sameh Amr. Les représentants de l’ICOM ont réaffirmé les efforts constants de l’organisation pour apporter son aide aux collègues égyptiens.

Le même jour, Mme Robert-Hauglustaine était intervenue lors de la Conférence de l’UNESCO qui portait sur le thème : « Trois musées égyptiens : le musée d’Art islamique, le Musée national de la civilisation égyptienne et le Musée gréco-romain d’Alexandrie ». Évoquant la coopération internationale mise en place autour du musée d’Art islamique, elle a présenté les actions de l’ICOM, parmi lesquelles, les actions de sensibilisation et de prévention auprès des musées et des professionnels des musées. Elle a mentionné les trois missions de l’ICOM en Égypte durant l’année 2014, et particulièrement l’assistance apportée au musée d’Art islamique après l’explosion qui avait dégradé le musée et ses collections en janvier 2014.

« La première mission conjointe de l’UNESCO-ICOM-ICBS nous a permis de procéder à une première phase d’évaluation, générant une réaction rapide de la part du milieu patrimonial international. La mission a également permis de déterminer les mesures nécessaires à prendre, dans tous les sens du terme. »
Mme Robert-Hauglustaine a fait état de la deuxième mission réalisée en août 2014, au cours de laquelle l’ICOM avait coordonné une action internationale mise en place par des experts de la Smithsonian Institution et du Metropolitan Museum of Art de New York. « Les experts ont analysé l’évolution du travail de restauration amorcé sur place par les collègues égyptiens et ont offert des formations en personne. » Elle a souligné l’engagement de la communauté internationale, qui s’est confirmé durant cette mission. Lorsque Mme Robert-Hauglustaine s’est rendue en Egypte en septembre dernier, avec des représentants de l’UNESCO, de l’ICCROM et de l’ARC-WH, (Arab Regional Centre for World Heritage), elle a elle-même pu mesurer les progrès des travaux de restauration et l’engagement de la communauté internationale.

Mme Robert-Hauglustaine a proposé, à la fin de son discours, rejoignant les propos d’Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO, que les ressources et les compétences acquises lors de ces activités de restauration devraient être transmises, et que l’engagement international autour de cette action devrait continuer. Elle a appelé à plus de participation de la communauté professionnelle du patrimoine au niveau international, pour entreprendre la rénovation du musée d’Art islamique du Caire.

Photo : Le président de l'ICOM et la Directrice générale de l'ICOM lors d'une réunion avec le ministre des Antiquités de l'Egypte et l'ambassadeur d'Egypte à l'UNESCO

Face à la menace d’expulsion, l’ICOM soutient le Museu da Maré à Rio de Janeiro

L’ICOM se joint aux récentes déclarations de soutien au mouvement « Museu da Maré resists! » de plusieurs de ses comités nationaux et internationaux.

Le Conseil international des Musées (ICOM), s’associe à ICOM Brésil, ICOM Afrique du Sud, COMCOL (Comité international pour le développement des collections, CAMOC (Comité international pour les collections et activités des musées des villes), ICME (Comité international pour les musées et collections d’ethnographie) et CECA (Comité international pour l’éducation et l’action culturelle) pour exprimer sa préoccupation eu égard à la menace d’expulsion à laquelle est confronté le Museu da Maré, situé à Rio de Janeiro, au Brésil.
En savoir plus

Photo : © Naldinho Lourenço

Une belle saison d’échanges et de rencontres prend fin pour l’ICOM

Le mois de novembre clôt la saison des conférences annuelles au sein du réseau de l’ICOM. Ainsi, la réunion annuelle du comité ICFA (Comité international pour les musées et collections de Beaux-Arts) se déroulera à Palerme du 2 au 7 novembre 2014, au Musée Riso et aura pour thème « Nouveaux et anciens aménagements dans les musées de Beaux-Arts ». La conférence annuelle du Comité CIMAM (Comité international pour les musées et collections d'art moderne) aura lieu au Mathaf (Arab Museum of Modern Art) aura lieu au Mathaf (Arab Museum of Modern Art) de Doha du 9 au 11 novembre et portera sur le sujet suivant : « Museums in Progress: Public interest, private resources ? ».

La même semaine, les 14 et 15 novembre, ce sera au tour du Comité national ICOM Ukraine de tenir au musée d’Ethnographie et d’Arts appliqués de Lviv sa conférence annuelle qui réunira les participants autour de la thématique « 1914-2014 : From the war of empires to the dialogue of cultures ». ICOFOM LAM, le Sous-comité régional pour la muséologie d’Amérique latine et des Caraïbes, lui emboîtera le pas du 17 au 19 novembre, à Buenos Aires, en Argentine, avec les 22e Rencontres de l’ICOFOM-LAM, qui porteront sur les nouvelles tendances de la muséologie en Amérique latine. L’ICMAH (Comité international pour les musées et collections d'archéologie et d'histoire) donnera sa conférence annuelle au MuCEM, à Marseille, en France, du 24 au 27 novembre, sur le thème « La Traite et la Route des esclaves. Sites historiques, archéologiques et mémoriaux ». Enfin, la réunion annuelle de COMCOL (Comité international pour le développement des collections) se déroulera à Celje, en Slovénie, du 3 au 6 décembre 2014, sur le thème « Collecting and collections in times of war or political and social change » à Celje, en Slovénie.

Des nouvelles de la Conférence triennale de l’ICOM-CC à Melbourne (Australie, septembre 2014)

 

Par Kristiane Strætkvern, Présidente d’ICOM-CC

La 17e conférence triennale d’ICOM-CC a eu lieu à Melbourne, en Australie, du 15 au 19 septembre 2014 sur le thème Building strong cultures through conservation. Cet événement est le plus important organisé par le comité. Il rassemble restaurateurs, historiens de l’art, scientifiques, bibliothécaires, archivistes, étudiants, responsables de collections et directeurs de musée du monde entier dans le but d’échanger entre eux sur les nouvelles pratiques et les questionnements dans les domaines de la conservation et des collections.

Organisée conjointement par le Comité pour la conservation (ICOM-CC), le Centre for Cultural Materials Conservation (CCMC) de l’université de Melbourne et l’Australian Institute for the Conservation of Cultural Materials (AICCM), l’édition de cette année a rassemblé 650 délégués venus de 50 pays différents. Grâce au soutien généreux de la Fondation Getty, 15 participants ont reçu des bourses de voyage réservées aux professionnels du patrimoine venant des pays émergents, quatre participants ont été bénéficiaires de la Bourse de voyage réservée aux jeunes membres de l’ICOM et cinq personnes de la délégation indienne ont reçu la Bourse de voyage indienne.

Tout au long de cette semaine de conférences, 150 communications présentant les derniers travaux de recherche et les pratiques les plus récentes dans le domaine de la conservation ont été présentées et 100 affiches ont été distribuées. Ces documents ont exposé des recherches, techniques et nouvelles approches en restauration et en science de la conservation, véritables reflets des projets et programmes triennaux des 21 groupes de travail spécialisés du comité. Le soutien généreux de l’Institut de Conservation Getty a permis au comité de publier les « Preprints » de la conférence, revus par des pairs.

Comme le veut la coutume lors de ces conférences, la journée de mercredi a été consacrée à des sessions plénières et à des visites. La première session plénière a mis en avant des intervenants d’Australie, des Philippines et du Japon, qui ont présenté des études de cas sur des sites du patrimoine culturel et des objets ayant été endommagés par des catastrophes naturelles, un problème d’ampleur croissante en Océanie, comme dans d’autres parties du monde. La deuxième session a mis en valeur le travail réalisé par ICOM-CC avec l’International Institute for Conservation of Historic and Artistic Works (IIC), sur l’établissement de directives en matière d’environnement pour l’ensemble des musées du monde. Un document, présenté la semaine suivante lors de la Conférence de l’IIC à Hong Kong, a été débattu, en intégrant les commentaires de l’auditoire. Ce document, fruit des efforts combinés de l’ensemble des participants, est disponible sur le site d’ICOM-CC et de l’IIC et ouvre la voie à d’autres discussions, notamment avec des responsables de musée, des architectes et des designers.

Photo © A.J. van Dam : Hans-Martin Hinz avec le bureau d'ICOM-CC 2014-2017 [de gauche à droite]: premier rang : Tannar Ruuben (Finlande) – trésorier ; Kristiane Straetkvern (Danemark) – présidente ; Hans-Martin Hinz ; deuxième rang : Achal Pandya (Inde); Johanna Maria Theile (Chili) – vice-présidente ; Kriste Sibul (Suède) – vice-présidente ; troisième rang : Jean Brown (Royaume-Uni) ; Luiz Souza (Brésil) ; Bill Wei (Pays-Bas) ; Tiarna Doherty (États-Unis)

Nouvelles de l’ICOM 2015: Appel à contribution

L’ICOM lance un appel à contributions pour le volume 68, 2015 des Nouvelles de l’ICOM. Disponible sur le site internet de l’ICOM et distribuée aux 32 000 membres de l’ICOM à travers le monde et aux abonnés, cette revue est une plate-forme d’échanges permettant à un large public de professionnels des musées de partager des études de cas, des pratiques innovantes et des conseils pratiques. La publication est divisée en plusieurs parties : « Focus », « Pratiques exemplaires » et « Dossier spécial », pour n’en citer que quelques-unes, chacune étant consacrée à un thème spécifique lié aux missions actuelles des musées. Le numéro de mars/avril 2015 sera composé d’un dossier spécial sur « les musées des droits de l’homme », la section « Pratiques exemplaires » portera sur la réalité augmentée et le « Focus » sur le thème « Musées pour une société durable ». La date limite des propositions est fixée au 15 janvier 2015.

Le numéro de juillet 2015 étudiera « l’architecture des musées » dans son dossier spécial, « les techniques de conservation » dans sa section Pratiques exemplaires et le thème « Musées pour une société durable » dans sa section Focus. Nous vous invitons à nous envoyer vos propositions pour ce numéro avant le 1er avril 2015.

Le numéro de décembre 2015 sera un numéro double, consacré entièrement au thème de la 24e Conférence générale de l’ICOM, « Musées et paysages culturels », les propositions pour ce numéro devant être envoyées avant le 31 mai 2015.

Les personnes qui souhaitent contribuer à la revue sur l’un des thèmes énoncés plus haut sont invitées à nous envoyer un résumé de 200 à 300 mots en anglais ou français ou espagnol, à l’adresse suivante : publications@icom.museum.

A vos stylos !

L’ICOM relance Museum International

L’ICOM est fier d’annoncer la publication du premier numéro publié sous la responsabilité éditoriale de l’ICOM de Museum International, une revue académique qui favorise l’échange d’informations relatives aux musées et au patrimoine culturel au niveau international. Actuellement, les membres de l'ICOM bénéficient d'un accès gratuit aux archives de Museum International, en suivant le lien de la bibliothèque en ligne de Wiley-Blackwell, sur la page Museum International d’ICOMMUNITY.

Ce numéro est consacré au thème Achievements and Challenges in the Brazilian Museum Landscape (Réussites et défis dans le paysage muséal brésilien). Il comprend 11 articles qui étudient l’évolution des musées au Brésil selon différents points de vue et dans plusieurs disciplines. Dans son éditorial, Adriana Mortara Almeida, rédactrice en chef de ce numéro, déclare : « Le contenu des articles de ce numéro révèle la remarquable évolution des politiques muséales au Brésil et des initiatives destinées à enrichir l'offre faite aux visiteurs, en permettant au public de participer à l’élaboration de projets muséaux et en améliorant les processus de communication, ainsi que la qualité des services proposés. Le tableau présenté est optimiste et encourageant, bien que les articles abordent également les défis et les obstacles à surmonter. »

Le prochain numéro de la revue sera consacré au thème de la Journée internationale des musées de 2014, Les liens créés par les collections des musées, et aura pour rédactrice en chef Léontine Meijer-Van Mensch, présidente de COMCOL. Sa parution est prévue pour le début de l’année 2015.

Copyright © 2014 ICOM, Tous droits réservés. Se désabonner     Archives
Twitter
Twitter
Website
Site Web
Facebook
Facebook