Entrée gratuite et immediate dans les musées pour les membres de l'ICOM

Back to Membership Contents Sommaire du service des membres

Le "droit" des membres de l'ICOM à une entrée gratuite ou à tarif réduit dans les musées du monde entier n'a jamais été une question facile à résoudre. Ce privilège dépendait preque toujours du bon vouloir des musées et des comités nationaux de l'ICOM. Il revient normalement au Président et aux autres membres du Bureau des Comités nationaux de demander aux musées de leur pays (et spécifiquement à ceux qui sont membres de l'ICOM) d'honorer la carte de l'ICOM.

Parfois, les demandes sont faites à l'organisme gouvernemental concerné, comme par exemple le ministère de la Culture ou de l'Education.

Les Comités nationaux, ainsi que le Secrétariat de l'ICOM, distribuent des autocollants de l'ICOM aux institutions honorant la carte. La mise en évidence de cet autocollant à l'entrée du musée indique habituellement l'entrée libre ou à tarif réduit pour les membres de l'ICOM. Tel est le cas par exemple en Belgique, en Allemagne et en Espagne.

En France, les cartes de l'ICOM sont honorées dans les musées nationaux (par exemple le Louvre, le musée d'Orsay) et dans les musées municipaux qui sont membres de l'ICOM (par exemple le musée de Costume au Palais Galliera). En outre, elle permet d'éviter toute file d'attente! La carte est aussi valable pour les grandes expositions temporaires organisées en France, aux Galeries nationaux du Grand Palais à Paris, par exemple.

La carte de l'ICOM peut aussi être utilisée dans des monuments et sites français comme le Mont Saint-Michel et les châteaux de la Loire. Cela entre dans le cadre d'un programme de réciprocité avec l'ICOMOS (le Conseil international des monuments et des sites), dont la carte est elle aussi acceptée dans les musées.

Les musées aux Etats-Unis acceptent également la carte de l'ICOM : par exemple, les grands musées membres institutionnels, comme le Metropolitan Museum of Art à New York, le Museum of Modern Art, le Guggenheim Museum et la Frick Collection. A Washington, DC, la plus part des musées sont de caractère national et n'appliquent aucun droit d'entrée.

Grâce aux efforts du Comité national italien de l'ICOM, le Ministère italien de la culture a signé en 1997 un décret autorisant l'entrée gratuite dans les musées, monuments et sites archéologiques nationaux sur simple présentation de la carte ICOM. En 1999, plus de 70 musées privés italiens ont décidé d'autoriser l'entrée gratuite aux membres de l'ICOM. Une liste de ces musées italiens est disponible sur le site de ICOM Italie. Les musées du Vatican acceptent aussi la carte de l'ICOM.

Mis à jour: avril 2005



Email us
home page
Search