Recherche avancée                    
 
  Qu'est ce que l'ICOM
  Mission
  Siège
  Code de déontologie pour les musées
  Statuts
  Partenaires
  Communiqués de presse


Organes de direction

Comités

Adhérer à l'ICOM

Activités

Ressources












 
  NOUS CONTACTER
  PLAN DU SITE
  LISTES DE DISCUSSION
 


 

Rapport d'activités 1998-2001



LE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL

Centre d'information UNESCO-ICOM


La période 1998-2000 a été marquée par la "migration" de la base de données sur un système fonctionnant sur micro-ordinateur. Dans le cadre de la poursuite de la révision des collections décidée par le Conseil exécutif, les activités de la période en cours se caractérisent par une revue et l'élimination de la documentation des dossiers géographiques et des dossiers sur les musées.

Collections du centre

Depuis 1995, la mission essentielle du centre est de collecter et conserver les publications de l'ICOM, ainsi que les publications de l'UNESCO ayant trait au patrimoine culturel et à sa protection.

Les publications de l'ICOM, des comités, des organisations régionales et des organisations internationales affiliées constituent donc majoritairement les collections du centre conservées au siège de l'ICOM. Elles comprennent aussi les textes de lois sur la protection du patrimoine culturel, des publications et documents sur des thèmes qui intéressent spécifiquement l'ICOM : par exemple, trafic illicite, restitution, déontologie, patrimoine en danger.

Suite à une convention signée respectivement entre l'ICOM et la Direction des musées de France et l'ICOM et l'╔cole nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA), la collection constituée par les monographies et périodiques d'intérêt muséologique est gérée par le centre de documentation de la Direction des musées de France et la collection des catalogues d'expositions temporaires par la bibliothèque de l'ENSBA.

Le catalogue du centre de documentation de la DMF est consultable sur le site Web du ministère de la Culture et de la Communication à la rubrique Documentation/bases de données : http://www.culture.gouv.fr/.

Actuellement, le centre procède à une revue de la documentation conservée dans les dossiers géographiques. Beaucoup de documents obsolètes sont éliminés. Les éventuels catalogues et articles indexés sont envoyés au centre de la documentation de la Direction des musées de France pour compléter la collection déjà existante. Les notices correspondantes sont modifiées. Il restera à réviser la documentation constituée par les dossiers thématiques.

Base de données bibliographiques du centre

Migration de la base de données du Centre

Depuis sa création, en 1981, la base de données était commune aux centres de documentation de l'ICOM et de l'ICOMOS et contenait les références bibliographiques indexées par ces deux centres. Elle fonctionnait sous le système d'exploitation CICS du système informatique central de l'UNESCO. Pour des raisons techniques, l'UNESCO a informé l'ICOM qu'il devait opérer une "migration" de sa base de données sur un système géré par micro-ordinateur. En septembre 1999, le consultant chargé de préparer la migration de la base de données a installé sur un micro-ordinateur de l'ICOM la base de données bibliographiques du centre d'information qui fonctionne désormais sous le logiciel WINISIS (ISIS sous Windows).

Les bases de données de l'ICOM et de l'ICOMOS sont désormais séparées.

Le fait que la base de données fonctionne désormais sur un micro-ordinateur de l'ICOM facilite le déchargement de données et permet d'envoyer des bibliographies sélectives aux membres de l'ICOM, notamment par courrier électronique sous format Word.

Mise à jour de la base de données

La base de données contient actuellement 44 580 enregistrements. Le centre met régulièrement à jour la base de données en y incluant les nouvelles acquisitions et en corrigeant les notices déjà présentes. D'une part, il est nécessaire de modifier la cote de localisation du document, lorsque la notice concerne un article ou un ouvrage qui se trouve désormais au centre de documentation de la Direction des musées de France. D'autre part, de nombreuses notices bibliographiques qui proviennent de la conversion du catalogue des fiches manuelles qui avait été réalisée en 1989 doivent être complétées et corrigées. Ces notices à revoir sont au nombre de 23 500.

CD-ROM de l'UNESCO

La base de données du centre figure sur le CD-ROM, Bases de données de l'UNESCO, produit et vendu par l'UNESCO. Une nouvelle édition a été produite en l'an 2000.

Site Web de l'ICOM

Le centre fournit les informations pour le calendrier des réunions du site Web de l'ICOM. Pour les années à venir, en collaboration avec le Service de communication, il est prévu de mettre à la disposition des personnes qui consultent le site Web de l'ICOM plus de documents et d'informations (documents de base de l'ICOM, bibliographies sélectives sur des thèmes spécifiques, liens à d'autres sites, etc.).

Services d'information

La salle de lecture est ouverte au public du lundi au jeudi, de 14 heures à 17 heures 30. Les membres de l'ICOM peuvent également consulter la documentation le matin, de 10 heures à 13 heures, sur demande préalable auprès du personnel. Des services d'information et d'orientation sont également fournis par courrier, téléphone, télécopie et courrier électronique.

Nombre de visiteurs (le chiffre de l'année 2001 est arrêté au 21 mars 2001):

1999
2000
2001
137 visiteurs
130 visiteurs
30 visiteurs

Courrier, télécopies, emails (le chiffre de l'année 2001 est arrêté au 21 mars 2001) :

1999
2000
2001
298 réponses
320 réponses
111 réponses

Les demandes et réponses rapides effectuées par téléphone ou sur place ne figurent pas dans ces chiffres.

Personnel

Une personne est employée à titre permanent au centre d'information. Au cours de l'année 2000, une stagiaire suédoise, Johanna ┼freds, a effectué une partie de son stage à la documentation, notamment en débutant le travail de "désherbage" des dossiers suspendus. Depuis janvier 2001, une personne, Johanna Finance, a été recrutée sur un contrat à durée déterminée de trois mois pour poursuivre cette tâche. Ce contrat a été renouvelé pour une autre période de trois mois.

 



 
 
   
Updated: 4 July 2005