Recherche avancée                    
 
  Qu'est ce que l'ICOM
  Mission
  Siège
  Code de déontologie pour les musées
  Statuts
  Partenaires
  Communiqués de presse


Organes de direction

Comités

Adhérer à l'ICOM

Activités

Ressources












 
  NOUS CONTACTER
  PLAN DU SITE
  LISTES DE DISCUSSION
 


 

Rapport d'activités 1998-2001



LE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL

Le service des membres


Le Service des membres a pour but de réaliser certaines des principales activités ordinaires figurant dans le Programme triennal adopté pour la période 1998-2001 :

Groupe de travail sur la réforme de l'ICOM (RTF)

Pour le Groupe de travail sur la réforme de l'ICOM (RTF), la Responsable du Service des membres a examiné et répertorié des documents de travail concernant la gestion de l'ICOM (y compris ses procédures et pratiques administratives) et ses partenaires. En coopération avec la Responsable administrative, elle a aidé dans leurs recherches de documents les membres du groupe RTF et a assisté à leurs réunions.

Communication

Dans ses efforts pour améliorer la communication avec les nouveaux membres et les membres potentiels, le Service a lancé une deuxième édition revue et corrigée de la brochure Bienvenue à l'ICOM. Cette publication (produite en collaboration avec le Service de la communication) mentionne tous les avantages dus aux membres individuels et institutionnels. Elle décrit les fonctions des organes décisionnaires et autres organes de l'organisation. En outre, cette brochure donne une description sommaire des travaux entrepris par les Comités internationaux et les organisations affiliées et elle explique aux membres comment y adhérer.

Dans le cadre de sa politique de communication, le Service continue de diffuser son Manuel sur les procédures administratives (révisé en avril 1999), accompagné d'une brochure intitulée Pour plus d'informations, à tous les présidents et secrétaires nouvellement élus dans les différents organes de l'ICOM (et dans certains cas, aux Trésoriers).

Le Service continue de mettre à jour le Kit d'information, destiné à aider les professionnels de musée de tous les pays à établir des Comités nationaux là où il n'en existe pas encore. Chaque kit contient : les statuts et le code de déontologie professionnelle, les modèles de règlements pour les Comités nationaux, les documents relatifs aux inscriptions annuelles pour chaque catégorie de membre, la liste des avantages accordés aux membres, les modes de paiement -notamment coupons UNESCO, subventions, Fonds de l'ICOM, etc.

Tous les ans, le Service diffuse des informations sur le Fonds de l'COM auprès de tous les Comités nationaux actifs de l'ICOM, les encourageant à contribuer au Fonds et à aider les collègues momentanément incapables de régler leurs cotisations annuelles à l'organisation. Par le biais des Nouvelles de l'ICOM, le Service a invité les autres membres à faire des dons au Fonds et, par conséquent, à aider les comités ayant besoin d'un soutien financier.

Tarifs préférentiels sur les publications

Au cours de cette période, le Service a réussi à obtenir des remises et/ou des taux préférentiels pour les publications de l'UNESCO suivantes : Revue du patrimoine mondial (magazine trimestriel publié en anglais, en français et en espagnol) et Agenda UNESCO du patrimoine mondial. (parution annuelle).

Le Service a poursuivi son étroite collaboration avec le Service des publications de l'UNESCO pour diffuser la publication MUSEUM International (éditions anglaise, française et espagnole) auprès des membres institutionnels de l'ICOM.

Relations avec les Comités de l'ICOM

En octobre 1999, la Responsable du Service des membres (avec les autres membres du personnel) a rencontré le président et les membres du Bureau du Comité national allemand, ainsi que les présidents et représentants des Comités nationaux d'Europe de l'Est (Croatie, République tchèque, Hongrie, Roumanie, Slovaquie et Slovénie).

A l'invitation du Comité national israélien, la Responsable du Service des membres a participé à un séminaire organisé par INTERCOM à Jérusalem (février 2000). Étaient également présents le Président de l'ICOM, ainsi qu'un Vice-président. Aux dires des délégués qui ont participé à ces divers ateliers, ce séminaire centré sur la planification et la gestion stratégiques a connu un vrai succès.

En mai 2000, à l'invitation de l'Association francophone des musées de Belgique, la Responsable du Service des membres a assisté au lancement (à Namur, en Belgique) de la publication intitulée Le Vade-mecum du surveillant ou de l'agent de gardiennage de musée. Coproduit par les Comités nationaux belges et suisses, ce manuel est spécialement rédigé à l'intention des gardiens de musée, avec un chapitre supplémentaire consacré à l'accueil des visiteurs.

Le personnel de l'ICOM a rencontré les membres du MPR et du CIMUSET lorsque ces deux comités ont tenu leur réunion annuelle à Paris.

Evolution des adhésions

Les tableaux ci-dessous montrent l'évolution du nombre des membres ayant payé leur cotisation durant la période triennale 1998-2000. (Remarque : chiffres valables au 2 mars 2001.)

COTISATIONS ACQUITTÉES (PAR CATÉGORIE ET PAR ANNÉE)
Individuels
1998
 
1999
 
2000
Différence (%)
Actifs
11890
 
12198
 
12331
 
Associés
14
 
13
 
10
 
Donateurs
6
 
6
 
6
 
Retraités
1171
 
1154
 
1135
 
Bienfaiteurs
28
 
23
 
27
 
TOTAL
13109
 
13394
 
13509
3,05

Institutions

           
Actifs A
287
 
308
 
324
 
Actifs B
211
 
229
 
228
 
Actifs C
472
 
459
 
452
 
De soutien
6
 
6
 
6
 
Donateurs
1
 
1
 
1
 
Bienfaiteurs
1
 
1
 
1
 
TOTAL
978
 
1004
 
1012
3,48
           
TOTAL ACQUITTÉES
14087
 
14398
 
14521
3,08

 

COTISATIONS ACQUITTÉES (PAR RÉGION)
1998
Nb de comités
1999
Nb de comités
2000
Nb de comités
Différence %
Afrique
456
31
419
28
378
29
-17,11
Asie/Pacifique
1358
16
1129
17
977
16
-28,06
Europe
10178
41
10766
40
11245
41
10,48
Amérique latine/Caraïbes
888
17
835
17
832
17
-6,31
Amérique du Nord
1207
2
1249
2
1089
2
-9,78
             
TOTAL
14087
107
14398
104
14521
105
3,08

 

Comités nationaux

Les comités mentionnés ci-dessous sont les 10 Comités nationaux qui ont versé le plus grand nombre de cotisations annuelles au Secrétariat durant la période triennale. (Remarque : chiffres valables au 2 mars 2001.)

1998
 
   
Allemagne
1577
France
1376
États-Unis
901
Suisse
823
Pays-Bas
720
Danemark
624
Australie
559
Israël
543
Suède
478
Espagne
457
1999
Allemagne
1745
France
1449
États-Unis
921
Suisse
871
Pays-Bas
757
Danemark
668
Israël
531
Espagne
502
Suède
501
Royaume-Uni
490
2000
Allemagne
1896
France
1462
Suisse
933
Pays-Bas
773
États-Unis
748
Danemark
683
Israël
579
Espagne
569
Suède
539
Royaume-Uni
512

Les chiffres ci-dessus s'expliquent par deux facteurs :

  • une réduction des activités des membres dans certaines régions (par exemple, Afrique, États arabes, Asie, Amérique du Nord) ;
  • les activités régionales de programme ne se traduisent pas systématiquement par une augmentation de nouvelles adhésions ou par le paiement de la cotisation ;
  • la priorité accordée par le Service à une collecte plus efficace des cotisations annuelles à acquitter par les Comités nationaux.

Durant cette période, les Comités nationaux suivants ont été créés : Europe : Belarus et Bulgarie ; Asie : Iran ; Afrique : Île Maurice, Niger.

Durant cette période, les Comités nationaux suivants ont été réorganisés : Afrique du Sud, Algérie, Bosnie & Herzégovine, Burundi, Cameroun, Jordanie, Mauritanie, Sénégal, Tanzanie, Tchad et Zimbabwe.

Durant cette période, les Comités nationaux suivants ont été déclarés " en cours de réorganisation " : Afghanistan, Éthiopie, Gambie, Georgie, Ghana, Indonésie, Jamahiriya arabe libyenne, Kirghizistan, Mongolie, Oman, Ouzbékistan, Seychelles.

Durant cette période de trois ans, 4215 nouveaux membres au total ont été inscrits, soit par année :

1998
1999
2000
1336
1219
1660

En revanche, 4131 membres ont été rayés (principalement en raison d'un non-paiement des cotisations annuelles), soit par an :

1998
1999
2000
845
1203
2083

Aide financière accordées aux Comités nationaux

Fonds de l'ICOM

Établi en 1991 par le Conseil exécutif, le Fonds a continué d'aider les Comités nationaux qui rencontraient des difficultés financières temporaires.

Durant cette période, ont bénéficié du Fonds les Comités nationaux suivants : Angola, Azerbaïdjan, Belarus, Côte d'Ivoire, Mali, République centrafricaine, République dominicaine, Togo et Ukraine.

Durant la période triennale, ont versé des contributions les Comités nationaux suivants : France (donateur annuel depuis 1992), Suisse (donateur annuel depuis 1996), Burkina Faso (le plus grand donateur depuis la création du Fonds), Canada et Slovénie, ainsi que deux membres individuels américains.

Remises sur les cotisations

L'organisation continue d'attribuer régulièrement des remises sur les cotisations aux membres individuels appartenant à certains pays (97 en tout) dont le revenu par habitant est inférieur à 2000 dollars ou que les Nations unies ont classé au nombre des pays les moins avancés. A l'heure où nous rédigeons ce rapport, 44 Comités nationaux (sur 105) bénéficient de cette aide (6,12 % des membres actifs).

Remises spéciales sur les cotisations à des Comités nationaux

Trois Comités nationaux ont bénéficié d'une remise spéciale sur les cotisations décidée par le Conseil exécutif, ce qui a permis à leurs membres individuels de payer moins de la moitié des cotisations annuelles normales. Pays concernés : Botswana, ancienne République yougoslave de Macédoine et République fédérative de Yougoslavie.

Comités internationaux

L'organisation compte 28 Comités internationaux, dont trois mis en place durant cette période triennale : DEMHIST (Comité international pour les Demeures historiques-musées ), UMAC (Comité international pour les musées et collections universitaires) et ICOMAM (Comité international pour les musées d'armes et d'histoire militaire). Ce dernier comité était auparavant une association internationale affiliée à l'ICOM.

Deux comités ont changé de nom : ICOMON, précédemment Comité international pour la numismatique est devenu Comité international pour les musées bancaires et monétaires ; l'ICAA (Comité international pour les musées et collections d'art appliqué) est donc aujourd'hui connu comme le Comité international des arts décoratifs et du design dont le nouvel acronyme est ICDAD.

Durant cette période, le Secrétariat a enregistré 2180 adhésions à ces comités internationaux (dont 392 membres actuellement inactifs). Les adhésions actives sont donc classées par année d'inscription :

1998
1999
2000
600
591
597

(Remarque : à l'heure où nous rédigeons ce rapport, seuls 6881 des membres actifs de l'organisation font partie de Comités internationaux - soit moins de la moitié des membres actifs).

Des subventions calculées en fonction du nombre de membres votants pour chaque comité ont été accordées régulièrement tous les ans : 38 FF pour 1998, 39 FF pour 1999 et 40 FF pour 2000.

Organisations affiliées

Les deux organisations suivantes ont reçu le statut d'affiliation à l'ICOM : Association des musées des îles du Pacifique (PIMA) et Association internationale des musées des douanes (IACM). Comme l'indique la rubrique ci-dessus consacrée aux Comités internationaux, une organisation affiliée a sollicité l'approbation pour devenir Comité international (ex-IAMAM).

L'ICOM compte aujourd'hui 13 organisations officiellement affiliées.

Fondation ICOM

Le Service gère les membres bienfaiteurs de la Fondation ICOM (39 individuels actifs à l'heure où nous rédigeons ce rapport, avec une augmentation significative de 11 membres due principalement aux efforts continus de la Présidente de la Fondation). Il recueille auprès de ces membres les cotisations annuelles et, en échange, veille à ce que les services leur soient dûment rendus (par exemple, cartes, publications, documents de l'ICOM.)

Membres d'honneur

Durant la période, un membre est décédé : Dr M. Bacescu (Roumanie).

L'organisation compte aujourd'hui neuf (9) membres d'honneur dans les pays suivants : Brésil (M. Mario Barata), République tchèque (M. Jan Jelínek), France (M. Hubert Landais, Mme Marthe de Moltke), Israël (Mme Ayala Zacks-Abramov), Italie (Dr. Guglielmo de Angelis d'Ossat), Nigeria (M. Ekpo Eyo), Russie (Mme Irina Antonova) et Royaume-Uni (M. Sayed Naqvi). Le Service garantit que les services leur sont automatiquement rendus (par exemple, cartes et publications).

Nouvelles de l'ICOM (abonnements, échanges et listes complémentaires)

Le Service des membres s'occupe des abonnements (facturation, paiements et distribution) pris par les non-membres (environ 50) aux Nouvelles de l'ICOM. D'autre part, le Service assure la diffusion complémentaire du bulletin à une liste de distribution sélective (comprenant essentiellement : membres éminents du personnel de l'UNESCO, Commissions nationales de l'UNESCO, Délégations permanentes de l'UNESCO, bibliothèques nationales et centres de documentation). A l'heure où nous rédigeons ce rapport, cette liste compte 420 noms et adresses.

UNESCO

A la demande de la présidente du Comité consultatif et du secrétaire général, la Responsable du Service des membres a suivi plusieurs sessions de la 30e Conférence générale de la Commission administrative de l'UNESCO (octobre-novembre 1999), ainsi que certaines réunions du bureau de liaison des ONG. En outre, elle a étudié les possibles répercussions d'une proposition de location de bureaux pour les ONG (qui siègent actuellement dans les locaux de l'UNESCO). Plusieurs circulaires ont été soumises au secrétaire général à ce propos.

Administration

Pour gérer les tâches qui lui sont attribuées, le Service est composé de deux membres permanents du personnel. Ils bénéficient, en outre, de l'aide de deux employés à temps partiel (dont l'un est embauché dans le cadre d'un contrat d'emploi consolidé subventionné par l'État).

A la suite d'un changement de la politique appliquée par l'UNESCO, en décembre 1999, la base de données des membres a été transférée du système central de l'UNESCO aux micro-ordinateurs de l'ICOM. Un consultant continue de former le personnel du Service à l'administration de la base de données et à l'extraction sélective de données sur disquettes, en fichiers joints, sous forme de listes et d'étiquettes autocollantes.

Au moment de la rédaction de ce rapport, le Service apporte avantages et prestations à plus de 15 500 membres actifs originaires de 140 pays. Quant aux membres qui ne règlent pas leurs cotisations annuelles, les services accordés (y compris les publications) leur sont suspendus.

 



 
 
   
Updated: 4 July 2005